Enseignement secondaire officiel : les écoles sont presque vides

Quatre Athénées liégeois
Quatre Athénées liégeois - © Google Street Veiw

Tel Athénée reste ouvert pour une seule élève et les professeurs se relaient pour assurer la permanence. Telle autre école reste ouverte, mais aucun élève n’est là. Les consignes semblent bien suivies : dans le secondaire, la très grande majorité des étudiants reste à la maison. Dans les athénées liégeois de la Communauté française, sur quinze mille élèves, sept continuent à venir à l’école.

Sept élèves sur quinze mille

"Ça varie parfois d’un jour à l’autre" précise Jean-François Angenot, le préfet de zone pour l’arrondissement de Liège. "Ce jeudi matin, ils étaient sept aussi bien pour l’enseignement ordinaire que pour l’enseignement spécialisé, pour une vingtaine d’écoles en tout. Dans l’arrondissement de Verviers, les chiffres sont sensiblement les mêmes : ils sont deux ou trois. Et pour Huy-Waremme, c’est la même chose au niveau du secondaire.

C’est effectivement très peu. Et oui, ça veut dire que certaines écoles restent ouvertes pour aucun élève. Mais on parle de l’enseignement secondaire. Les élèves sont plus âgés et pour la plupart sont capables de rester seuls à la maison. Ça montre que la population est très sensible aux injonctions gouvernementales et au fait de limiter le plus possible les contacts et les déplacements."

Pour l’instant, aucun regroupement d’écoles ne semble être envisagé. Dans les autres zones scolaires de la Communauté française, les chiffres de présences sont du même ordre. C’est le cas aussi dans les écoles secondaires du réseau catholique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK