Enodia (Publifin) va intenter une action en justice contre les anciens directeurs de sa filiale Nethys

Enodia (Publifin) se constituera-t-elle partie civile contre Stéphane Moreau ?
Enodia (Publifin) se constituera-t-elle partie civile contre Stéphane Moreau ? - © Tous droits réservés

C’est un menu particulièrement copieux qui attendait le conseil d’administration de l’intercommunale Enodia, l’ancienne Publifin, ce jeudi : un rapport sur la vente de Voo aux Américains et un autre sur la possibilité de récupérer les indemnités payées à Stéphane Moreau et à son équipe de direction.

Sur cette dernière question, le Conseil d'Administration d'Enodia a mandaté ses avocats en vue d'introduire, dans les plus brefs délais, une action civile au fond visant aux remboursements des sommes indûment perçues par les anciens dirigeants. Action civile qui sera assortie d’une requête en saisie préalable desdits montants.

Ces indemnités, rappelez-vous, ce sont les dix-huit millions payés à Stéphane Moreau, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina. Cet argent, est-il possible de le récupérer et comment ? La question a été confiée au cabinet d’avocats Jones Day qui devait présenter son rapport ce jeudi.

Après le dépôt de cette requête en saisie et parallèlement aux démarches à accomplir en la matière par le Gouvernement Wallon, le conseil d’administration a décidé de mandater ses avocats en vue de se constituer partie civile contre toute personne qui aurait commis un acte délictueux dans le dossier.

Journal télévisé 14/11/2019

Dix-huit millions d’indemnités ont été versées à Stéphane Moreau, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK