Engis a voté sa demande d'aide financière à la Région wallonne

Serge Manzato, le bourgmestre PS d'Engis
Serge Manzato, le bourgmestre PS d'Engis - © Belga

La commune d'Engis doit faire face à de graves difficultés financières. De grosses entreprises, qui alimentaient le budget communal par leurs impôts ont obtenu d'importants dégrèvements. La municipalité a décidé de demander un prêt sans intérêt au Centre Régional d'Aide aux Communes.

Ce mercredi, le conseil communal a voté le plan qui sera présenté à la tutelle régionale. "Nous demandons de pouvoir bénéficier d’un prêt sans intérêt du centre régional d’aide aux communes. Il faut savoir que la situation d’Engis est particulière. Nous sommes une petite commune industrielle et lorsqu’il y a des dégrèvements importants, ça se marque directement" explique Serge Manzato, le bourgmestre d’Engis.

Un prêt remboursable en 20 ans, est-ce viable pour la suite ?

"On nous demande de préparer des budgets à 5 ans et nous ne pouvons pas compter sur les recettes donc demain, s’il devait y avoir de nouvelles exonérations sur le précompte immobilier, nous nous retrouvions au point de départ" regrette le bourgmestre.

La commune ne remplacera plus les départs à la pension, elle ne nommera plus ses agents, elle va rationaliser les bâtiments communaux et diminuer ses subsides aux entités para-communales.

Notez que le bourgmestre Serge Manzato n'a pas assisté au conseil communal de mercredi. Il est malade mais ça ne l'empêche pas de gérer de chez lui les finances de la commune.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK