Encombrants : un projet pilote à Hannut et Flémalle dès le 1er janvier

Quoi de neuf pour nos déchets et nos poubelles en 2019 ? A partir du premier janvier, les recyparcs de Flémalle 1 et de Hannut s'engagent dans un projet pilote : donner une  nouvelle vie à certains encombrants.  
Votre divan est usé, encore utilisable, mais vous l'avez assez vu, tout comme vos assiettes dépareillées. Et vous les apportez au parc à conteneurs. Destination : les encombrants. Jusqu'à présent, en les amenant au recyparc, votre divan et votre vaisselle devenaient  des déchets. A partir du 1er janvier, ils pourront peut être connaitre une nouvelle vie. A Hannut et Flémalle 1, les préposés spécialement formés, pourront sélectionner mais aussi vous aider à décharger ce qui peux encore être réutilisés.  Ils attireront votre attention sur le potentiel de vos encombrants. A vous aussi des les interroger sur l'éventuelle deuxième vie de ce que vous apportez.
Les objets seront stockés puis envoyés à la Ressourcerie, retapés et mis en vente à bas prix
Ce projet est en test pour une année et pourrait être étendu ensuite aux autres recyparcs.

Des bulles à verre très sollicitées 

En cette période de fêtes, vous devrez, peut être  plus que d'habitude, aller déposer des bouteilles vides  aux bulles spécifiques
Il y a un peu plus de 2000 bulles à verre dans la région. Et que peut on y déposer ? Les verres blancs et colorés, bien sur. Mais si vous cassez des assiettes, dans un moment de joie ou de grande colère, les morceaux de porcelaine ne sont pas les bienvenus dans les bulles. Ils sont destinées au parc à conteneurs. c'est le cas aussi pour les ampoules et le pyrex. N'oubliez pas d'ôter les bouchons, les capsules et les couvercles. 
Durant cette période, Intradel a prévu des récoltes plus fréquentes dans les zones proches de café ou de zones de fêtes, comme les marchés de Noel. Mais si vous constatez que votre bulle est pleine, vous pouvez agir. Sur chaque bulle figure un  numéro de téléphone. Un appel accélérera le vidage de la bulle en question.
Chaque année, une moyenne de 25  kilos par habitant sont récoltés puis recyclés via les bulles à verre. 
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK