En Suisse, le Refuge de Mayen propose le boulet liégeois à sa carte

Frédéric van Vlodorp (à droite) à côté de Blaise Chablaix.
Frédéric van Vlodorp (à droite) à côté de Blaise Chablaix. - © Tous droits réservés

En Suisse, la commune de Leysin, dans le canton de Vaud, à quelque 700 kilomètres de Liège, est une région très fréquentée par les Belges. Là-bas, à 1850 mètres d'altitude, le Refuge de Mayen vient de changer de tenancier. Le nouveau, Blaise Chablaix, est un agriculteur et producteur de fromage de Leysin.

Avec un ami liégeois actif dans la communication, Frédéric Van Vlodorp, il a axé son projet de reprise du Refuge de Mayen sur deux grandes idées: valoriser les produits fermiers artisanaux de la région de Leysin et développer un concept de gastronomie helvético-belge, en revisitant notamment le boulet de Liège.

Un menu à base de pommes de terre et de boulet de viandes

"On importe des bières belges de petites brasseries artisanales, ce sont des bières qu'on ne trouve pas en Suisse, c'est un énorme atout pour nous", explique Blaise Chablaix. "Ensuite, on s'est inspiré du célèbre boulet liégeois et on l'a intitulé la tâquée qui est le mot qu'on donne à un gros repas copieux de notre vallée. On s'est inspiré de ce boulet liégeois pour concocter un menu à base de pommes de terre rôties et d'un boulet de viande hachée avec du persil et des oignons. On a trouvé également au niveau des desserts la célèbre gaufre de Bruxelles".

Et cette nouvelle carte est très bien accueillie: "Au tout début, les gens voulaient savoir ce que c'était la tâquée, ce que c'était ce boulet liégeois, ce que c'était cette sauce lapin, ce sirop de Liège. Les explications sur des panneaux, sur Facebook, un peu partout, ont permis aux gens de connaître déjà en deux mois ce qu'est le boulet liégeois. L'accueil est très bon. C'est une gastronomie qui plaît aux Suisses. Dans notre clientèles, on a aussi des Belges stupéfaits de trouver la cuisine de chez eux à 1850 mètres sous une paroi de rochers en Suisse".

Ecoutez l'interview de Blaise Chablaix par Martial Giot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir