En Cité ardente, la nouvelle passerelle, La Belle Liégeoise, va-t-elle être classée ?

En Cité ardente, la nouvelle passerelle, La Belle Liégeoise, va-t-elle être classée ?
En Cité ardente, la nouvelle passerelle, La Belle Liégeoise, va-t-elle être classée ? - © Tous droits réservés

C’est en tout cas le souhait de la nouvelle échevine liégeoise du patrimoine, la libérale Christine Defraigne. Une proposition qui étonne, car cette passerelle construite sur la Meuse entre les Guillemins et la Boverie a été inaugurée il y a 3 ans à peine.

Mais il faut le savoir, il n’y a pas que les vieilles pierres ou les anciennes bâtisses que l’on classe, les ouvrages plus récents aussi. Ce n’est pas le seul bâtiment ou ouvrage d’art liégeois que l’échevine du patrimoine voudrait voir classer au niveau wallon. Dans la liste que Christine Drefraigne compte déposer à l’agence wallonne du patrimoine, on retrouve aussi l’académie de billard, les instituts d’anatomie et de zoologie, la salle de la Légia, la cour St Antoine ou encore le site des coteaux de la Citadelle.

Il faut le savoir Liège possède à elle seule 11% de tous les biens classés en Wallonie

Archives JT: inauguration officielle de "La Belle Liégeoise" le 02 mai 2016 à Liège

Un reportage réalisé par Benjamin Carlier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK