Du slow reading depuis un an à Liège avec des adeptes réguliers

Ils étaient une trentaine ce samedi à se réunir pour du slow reading
Ils étaient une trentaine ce samedi à se réunir pour du slow reading - © RTBF - Olivier Thunus

Un groupe de personnes qui se rassemblent, chacun avec leur propre livre, et qui lisent en silence, dans un endroit de préférence insolite, c’est le slow reading. Un concept venu de Nouvelle Zélande. Un club existe depuis un an à Liège et ce samedi, c’est dans les serres du jardin botanique qu’il se réunissait.

Le silence… une chaise… un endroit chaleureux… un groupe de personnes… il n’en faut pas plus pour pratiquer le slow reading. « C’est l’idée de proposer une invitation où on peut se réunir ensemble, lire calmement, avec aussi cette idée que ça détend, ça relaxe. Chacun vient avec son livre, son choix. Il faut vraiment se rendre sur les lieux, venir tester, pour se rendre compte qu’il y a une atmosphère vraiment particulière », explique Eloïse Steyaert, initiatrice du club.

Une atmosphère que confirment les participants : « C’est un moment de détente, de rassemblement. Ça permet de découvrir des endroits nouveaux et contrairement à ce qu’on pourrait croire, ça dégage une certaine énergie qui vous aide à vous concentrer aussi sur votre lecteur plus facilement », précise une d’entre elles. « La dernière fois, on est allé sur une péniche et c’était vraiment magique. C’est un plus parce que chez soi, on peut être vite interrompu par un enfant, par un coup de téléphone, et ici pas », ajoute une autre. « Je trouve qu’on partage quelque chose avec les autres et avec nous-même. On se retrouve, on est tranquille, on peut lire à son aise, je trouve ça chouette », témoigne une troisième.

Prochaine activité du club liégeois : le 5 juin, dans un tea-room du centre de Liège décoré autour de la thématique d’Alice au pays des merveilles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK