Douche froide confirmée pour le tram liégeois

Douche froide confirmée pour le tram liégeois
Douche froide confirmée pour le tram liégeois - © Tous droits réservés

Mauvaise nouvelle à Liège : l'avis de l'organisme européen Eurostat sur le mécanisme de financement du futur réseau de tramway se trouve sur la table du ministre wallon Carlo Di Antonio et cet avis est bien négatif. C'est la deuxième fois en quatre mois que l'Europe recale le dossier.

Après un premier refus en mars dernier, l'Europe n'admet pas non plus la version revue du projet. Pour rappel, si le premier mécanisme de financement avait été recalé, c'est parce que les autorités européennes n'admettaient pas que la région étale la dépense de 380 millions sur plusieurs années. Le dossier avait été modifié et réintroduit. Eurostat devait rendre son deuxième verdict pour la fin de ce mois de juillet.

Le gouvernement wallon confirme qu'une copie de ce verdict se trouve bien sur le bureau du ministre Di Antonio. Un deuxième avis négatif. Sur quelles bases ? Difficile d'en savoir plus à ce stade. L'institut des Comptes Nationaux a en tout cas engagé une nouvelle procédure de dialogue contradictoire avec Eurostat. Mais de cette procédure, on ne peut rien nous dire d'autre que ceci : les termes de cette négociation doivent rester confidentiels pour envisager une issue éventuellement favorable au futur réseau liégeois de tramway. Le dossier "tram" est donc recalé une deuxième fois par l'Europe, mais les acteurs wallons et liégeois persistent à y croire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK