Dossier Léopold: la récusation des experts est refusée

La cour d'appel de Liège vient de trancher: les experts, dans le dossier de l'explosion au quartier Léopold, ne sont pas récusés.

C'est le dernier épisode, mais peut-être pas l'ultime épisode, d'une interminable querelle: une double procédure, au pénal d'abord, au civil ensuite, en première instance, puis recours et même pourvoi, pour savoir s'il convient d'écarter les conclusions d'un rapport technique et scientifique, parce qu'un des trois rédacteurs n'est peut-être pas impartial. C'est un ancien employé pour le compte du service municipal de sécurité et salubrité, un département qu'il a quitté en mauvais termes, et c'est précisément cette administration qui est mise en cause....

C'est évidemment une question primordiale. Mais les magistrats viennent d'estimer qu'il aurait fallu la poser plus tôt, pendant la mission des experts: que la demande de récusation est devenue sans objet. Cette décision dégage la voie vers un procès en correctionnelle. Le règlement de fin d'instruction peut désormais être activé... sauf si les fonctionnaires incriminés dans le rapport se tournent à nouveau vers la Cassation. Le droit le permet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK