Donceel confie ses nombreux documents du passé aux Archives de l'Etat

Une petite partie des archives de Donceel
2 images
Une petite partie des archives de Donceel - © RTBF - Olivier Thunus

Les archives, cela peut vite prendre de la place. Alors imaginez à l’échelle d’une administration communale. A Donceel, il devenait difficile d’encore trouver un endroit où stocker les nouvelles archives. D’où l’idée d’évacuer les plus anciennes. Pas pour les jeter bien sûr, mais pour les conserver… ailleurs.

Dans tous les greniers de la maison communale, des archives. Dans les caves, des archives. Dans les petits coins inoccupés des bureaux, des archives. Certaines datent du 19ème siècle. Et pour s’en occuper, deux employées communales. Débordées.

Trop de papier, trop d’archives, trop de documents à archiver et qu’on doit garder un certain temps. Ça fait quand même presque une centaine de mètres carrés. On y trouve les archives d’avant fusion des communes, qui sont dans un état déplorable, puis tous les travaux, les comptes, les budgets, tous les permis d’urbanisme, l’état civil bien sûr, toutes les délibérations de Collège et de Conseil. Tout ça doit être archivé ", détaille Laurence Delooz, une de ces deux employées.

Ces archives, c’est aussi un poids considérable reposant sur de simples planchers. Celles antérieures à la fusion de 1977 vont donc être numérotées et évacuées aux Archives de l’Etat, à Namur.

A Namur où une personne, un mois par an pendant cinq ans, va les inventorier, les numériser, jeter ce qui n’a aucune utilité, et puis garder ce qui sera toujours notre propriété. On pourra toujours y avoir accès même si elles ne sont plus ici à la maison communale ", ajoute Laurence Delooz.

Cette pratique est de plus en plus fréquente. Malmedy, Modave ou encore Clavier ont déjà effectué la même démarche. A Donceel, les premières boîtes d’archives partiront en octobre prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK