Dison : le nouvel Espace 58 s'installe dans une ancienne usine textile

Dison : le nouvel Espace 58 s’installe dans une ancienne usine textile
2 images
Dison : le nouvel Espace 58 s’installe dans une ancienne usine textile - © Tous droits réservés

Un nouveau complexe de salles polyvalentes, de logements, d'ateliers et de bureaux ouvrira bientôt ses portes dans le quartier de Renoupré sur la commune de Dison; Espace 58, c'est le nom de cet investissement qui constitue un bel exemple de réhabilitation d'une ancienne usine textile. Jadis occupé par la société de lavage de laine " La Vesdre ", le site était un chancre au cœur du quartier disonais de Renoupré.  Il retrouve aujourd’hui une nouvelle vie suite à l’achat en 2016 des 12.000 mètres carrés de surfaces utilisables par la société Green Construct. Un investissement de 7 millions d’euros à caractère économique au départ : "  Dans un premier temps, l’investissement était axé sur l’économique en créant 58 ateliers pour indépendants et PME qui aujourd’hui ont tous été achetés et rassemblent 50 travailleurs, explique Jean-Pol Bollette, promoteur.

 

Une grande salle divisée en trois

Le bâtiment central, véritable cathédrale industrielle érigée en 1903 sur les plans de l’architecte Charles Thirion, auteur notamment du Grand-Théâtre et de la gare de Verviers, a été transformé en bureaux au 1er étage et en lofts au deuxième ; les 2000 mètres carrés du rez-de-chaussée ont, quant à eux, été transformés en trois salles contiguës, par exemple pour accueillir des foires, dont les noms rappellent le passé textile :  la carderie, la bloussette et la tisserie.

Concerts en vue

A la finalité économique du projet s’est très vite ajoutée une mission culturelle du site : " on s’est orienté vers un lieu à caractère culturel en raison des besoins de la région, poursuit Jean-Pol Bollette. Des contacts sont actuellement en cours avec les centres culturels du grand Verviers ;  nous avons équipé une des trois salles pour y accueillir des concerts, j’espère dès 2020. Cette salle dispose d’une grande scène, de deux loges et de rampes pour l’éclairage, ainsi que d’un quai de chargement pour le matériel des artistes. "

 

Un lieu mémoriel

Outre la préservation du patrimoine, les investisseurs ont aussi voulu créer un lieu mémoriel; ainsi, un des murs de la salle à vocation culturelle est-il parsemé de noms de personnalités disparues qui ont contribué au renom de la région verviétoise, qu’elles soient politiques (Pierre Fluche, Pierre David, le 1er Bourgmestre bénévole( !) de Verviers, Damseaux, Chapuis,..) , culturelles ( Hausman, Macherot, Rapsat, Deru, …), syndicales (Roggeman,…) ou économiques (Houget, Duesberg, Thirion,..) ; un ancien tableau électrique datant de l’époque textile, a été réinstallé dans une autre salle ; enfin, à l’accueil, un grand cadre rassemble des dizaines de photos de personnes de toute nationalité, qui ont animé jadis le site industriel. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK