Dison, Huy, Wanze, Visé et Herstal vont prévenir le radicalisme dans leurs rues

Dison, Huy, Wanze, Visé et Herstal vont prévenir le radicalisme dans leurs rues (Image d'illustration)
Dison, Huy, Wanze, Visé et Herstal vont prévenir le radicalisme dans leurs rues (Image d'illustration) - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

La Région Wallonne vient de sélectionner 24 projets pour prévenir le radicalisme et améliorer le vivre ensemble.

Parmi ces projets, cinq concernent des communes de la province de Liège, avec des subsides qui varient entre 20 000 et 130 000 euros. Les montants serviront essentiellement à l'engagement d'éducateurs de rue comme à Wanze et Dison. Mais pas seulement...

Développer l’esprit critique

A Dison, la commune tentera aussi une expérience-pilote avec des enfants de 5e primaire. Le but : développer leur esprit critique et leur résistance aux tentatives d'endoctrinement. 

A Huy, le projet concerne la mise en place d'activités mensuelles axées sur le thème: "Je connais mon voisin" avec des spectacles ou la visite d'expositions...

Beaucoup de choses se passent mais la population les connait peu

A Visé, c'est dans le quartier de Cheratte avec son importante communauté turque et ses deux mosquées que la commune veut développer le vivre ensemble. Elle va y engager un éducateur de rue.

"Il y a un club de boxe qui fait un très bon travail avec les jeunes. Un atelier couture rassemble plus de 200 personnes d’une vingtaine de nationalités différentes. Il y a également les amitiés islamo-chrétiennes", explique Patrick Willems, échevin de la citoyenneté. "Beaucoup de choses se passent donc mais malheureusement, même la population sur place les connait trop peu. Des éducateurs doivent donc aller chercher ces jeunes pour leur parler, faire savoir ce qui existe et garder le contact avec eux pour éviter l’isolement", poursuit l'échevin.

Du théâtre également

Enfin autre projet à noter : celui de Herstal. La commune veut développer du théâtre-action pour aller à la rencontre de la population dans les quartiers. Avec pour objectif de sensibiliser au danger du radicalisme. Une commune qui prévoit aussi la réalisation de fiches pratiques pour aider les travailleurs sociaux à la lutte contre les préjugés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK