Dison: des mesures prises pour réduire la production de déchets

Des mesures pour réduire la production de déchets à Dison
Des mesures pour réduire la production de déchets à Dison - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

La commune de Dison a pris des mesures pour réduire la production de déchets sur son territoire. C'était un des mauvais élèves de la zone Intradel. Depuis un an, elle est passée au conteneur à puce et ça marche. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance car Dison est une commune divisée entre des hauteurs rurales et un centre urbain où se concentrent des appartements et autres logements sociaux où entreposer des conteneurs est difficile. Elle a trouvé la solution affirme Gérard Liégeois, échevin de l'environnement : " Nous avons installé pour le non-recyclable des conteneurs enterrés auxquelles les habitants du quartier avaient accès avec un badge. Ils avaient également un conteneur vert de 40 litres pour les déchets organiques. D’une moyenne de 180,65 kg, nous sommes passés à une moyenne de 116 kg, ce qui représente 36%. 62% des ménages ont géré de manière optimale leur déchet tout venant et 1 800 recevront une facture complémentaire allant de 1 à 50 euros. Pour 500 ménages, la facture se situera entre 50 et 100€, il s’agit des personnes qui ne se sont pas servis des sacs bleus pour le tri. Il y a de très mauvais élèves qui auront une facture supérieure à 100 euros, ce qui correspond à 5% de la population.

Ajoutons qu'une taxe diminuée de 50% pour les personnes bénéficiant du revenu d'intégration et une augmentation de la quantité jetable pour les langes adultes ont aussi contribué à cette diminution.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK