Des vélos électriques pour les policiers de Stavelot et de Malmedy

La zone de police de Stavelot-Malmedy vient de s’équiper de vélos électriques. Ils sont au nombre de quatre, dans un premier temps, et sont en service dans les maisons de police de Malmedy et de Stavelot.

Des vélos électriques qui vont servir à de multiples missions : " On a d’une part les patrouilles aux abords des écoles ou le long des Ravels ; également les événements sportifs ou récréatifs, par exemple les carnavals et laetare ou encore le circuit de Francorchamps sur lequel ils nous seront très utiles ; ou encore le lac de Roberville qui accueille pas mal de monde en été. Ils seront également utilisés pour la recherche de personnes disparues, notamment en Fagnes. Il faut savoir que sur la zone de police, on a 85 pc du territoire qui est recouvert de verdure, donc quand les personnes se perdent, elles sont parfois surprises, surtout les personnes qui viennent de milieux plus urbains. Ça va nous permettre de les rechercher avec une plus grande autonomie et une capacité de recherche améliorée ", précise le commissaire Yves Lecoq, responsable du service proximité.

Des policiers qui, au vu de leur équipement, apprécieront aussi ces vélos électriques : " Au total, on n’est pas loin des 10 kilos d’équipement, donc le caractère électrique du vélo va nous permettre de patrouiller avec un peu moins d’effort ".

Sur le même sujet :

Journal télévisé 21/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK