Des trottinettes partagées, dès cette semaine, à Liège

Le périmètre de ce nouveau mode de transport en cité ardente
Le périmètre de ce nouveau mode de transport en cité ardente - © Tous droits réservés

Attendez-vous à voir une dizaine de trottinettes noir et rouge débarquer dans les rues du centre ville, des Guillemins au XX-aout, dès mercredi ou jeudi. C'est la date prévue pour le lancement de Troty, qui fonctionne déjà en région bruxelloise, et qui arrive en cité ardente.

Le principe est simple: une application à télécharger pour trouver puis déverrouiller une trottinette électrique, l'utiliser pour se déplacer à l'intérieur d'une zone urbaine clairement délimitée, et, une fois arrivé à destination, prendre une photographie de l'endroit où elle est laissée, et attachée. Les trottinettes de cette "flotte libre" sont enlevées chaque soir, et déposées chaque matin. C'est facturé à la minute.

La vitesse peut atteindre 25km/h. Il est donc vivement déconseillé de rouler sur les trottoirs....

Dans la capitale, Troty compte plus de trois mille utilisateurs actifs. Pour cette "première" wallonne, les promoteurs tablent sur une centaine d'abonnés, dans un premier temps, avant d'adapter l'offre à la demande, en fonction du succès rencontré. Le nombre d'engins et les endroits de dépot peuvent évoluer rapidement. Les autorités communales ont été averties, mais administrativement, il ne semble pas nécessaire d'obtenir une autorisation en bonne et due forme. Il ne s'agit pas d'un envahissement, mais plutoôt d'organiser une diffusion en douceur d'une nouvelle forme de mobilité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK