Des poids lourds, au collège communal de Seraing

L'ère Bekaert (ici sur une archives avec Guy Mathot) commence avec un collège communal "renforcé"
L'ère Bekaert (ici sur une archives avec Guy Mathot) commence avec un collège communal "renforcé" - © Tous droits réservés

Pour gérer l'après-Mathot, les socialistes sérésiens ont apparemment choisi de renforcer l'équipe des échevins, autour de Francis Bekaert, tête de liste au scrutin d'octobre, champion en voix de préférence, et donc bourgmestre. Les décisions sont tombées, ce vendredi soir. Plusieurs sortants sont reconduits: Alain Decerf, Eric Vanbrabant, Philippe Grosjean, ou encore Sabine Roberty.  Mais surtout, deux députés wallons font leur entrée ou leur rentrée, Alain Onkelinx et Déborah Géradon. Et logiquement, ils vont devoir renoncer à siéger à Namur, en fonction des incompatibilités, nées des décrets sur le décumuls des mandats.....

Ces départs pourrait réserver quelques surprises, au niveau des suppléances régionales, et signifier le retour en politique de l'ex-europarlementaire Véronique De Keyser, ou encore  la désignation du visétois Ernur Kolak, qui vient précisément d'accéder au pouvoir dans la cité des oies.

Pour en revenir aux sérésiens, Julie Geldof, qui en cours de mandature a remplacé Déborah Géradon ("empêchée" depuis  qu'elle est députée), devient échevine "de plein exercice". Autre nouvelle venue, Laura Crapanzano. Son nom a parfois été cité, ces derniers jours, pour devenir présidente de l'intercommunale Publifin; elle a visiblement posé un autre choix.

Les compétences n'ont pas, selon nos informations, encore été formellement réparties.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK