Des parkings sous le futur quartier de Coronmeuse, est-ce bien raisonnable ?

La station de pompage de Coronmeuse: suffisante pour éviter les inondations ?
La station de pompage de Coronmeuse: suffisante pour éviter les inondations ? - © Michel Gretry

La question peut paraître saugrenue, mais elle est posée très sérieusement par le conseil wallon de l’environnement, au détour d’une phrase, glissée dans un rapport global sur la révision du plan de secteur. Vu "les caractéristiques de la zone en matière de démergement", ces experts s’interrogent sur la pertinence de prévoir, dans le projet d’écoquartier, du stationnement souterrain. Or, il s’agit là d’une caractéristique essentielle du dossier : pour éviter la circulation automobile en surface, sauf livraisons, les habitants vont se garer en sous-sol.

Le démergement, en région liégeoise, c’est un réseau de pompage : l’agglomération est perforée de multiples galeries de charbonnages, qui ont entraîné de vastes affaissements de terrains. Lors de crues ou de fortes pluies, les eaux d’égouttage et de ruissellement doivent être "remontées" au niveau du fleuve. Creuser sous les futurs immeubles de Coronmeuse pourrait augmenter les risques d’inondation du site. Du côté des promoteurs, le ton est franchement rassurant : la question n’est pas stupide, mais elle a déjà été réglée. Il est prévu de maintenir la vieille station d’exhaure, qui a longtemps appartenu à la ville, qui a parfois donné des signes de fatigue, mais qui, depuis lors, a été modernisée. Les calculs ont été validés par l’intercommunale qui s’occupe du démergement. Pas question, donc, de modifier la demande de permis d’urbanisme, qui vient d’être déposée auprès de l’administration wallonne.