Des mesures de sécurité renforcées pour le match Ciney-Liège

En football, ce mercredi soir, le RFC Liège se déplace à Ciney dans le cadre de la 2ème journée de championnat de division 3. Une rencontre qu'on appréhende sur place. Pas spécialement d'un point de vue sportif. D'autant que Ciney a gagné son premier match tandis que Liège a dû se contenter d'un partage.

C'est plutôt la réputation de certains supporters liégeois et les incidents qu'ils ont provoqués début août qui inquiètent le club de Ciney.

Jets de tabourets, vitres brisées, le 8 août en coupe de Belgique, une bagarre générale avait éclaté entre supporters d'Ath et hooligans liégeois dont plusieurs étaient pourtant interdits de stade.

A Ciney, il y a 2 ans, des échauffourées avaient également éclaté à la fin d'une rencontre contre le RFC-Liège. Des incidents qui poussent la police locale à imaginer un dispositif particulier pour le match de ce soir, comme l'explique le commissaire Baudouin Leclercq, chef de corps faisant fonction à Ciney: "Tout d'abord pour Ciney, pour le club, c'est la fête. C'est donc un match qui va attirer la foule et à partir du moment où on attend quand même 1500 supporters, de toute façon, on doit être présents. Maintenant le club de Liège est un match à risques parce qu'ils ont des supporters interdits de stade et quand on connaît un peu leur réputation, malheureusement, pour quelques individus, on doit renforcer la sécurité".

La sécurité sera renforcée en dehors du stade, mais aussi à l’intérieur: "Le stade sera scindé. On va séparer les supporters avec des zones tampons. Donc les Liégeois auront leur côté du stade puisqu'il faut savoir aussi que le stade de Ciney ne se prête pas bien à ce genre d'événement puisque c'est un des plus petits stades et des moins appropriés en division 3".

Le coup d'envoi de cette rencontre Ciney- RFC Liège est prévu à 20h00.

Les incidents d'Ath examinés ce mercredi devant la Fédération Belge de Football

A l'issue du match de coupe de Belgique à Ath, des supporters de Liège avaient donc créé une grosse bagarre. Des personnes interdites de stade, venues dans les cars liégeois, y avaient participé.

Le club de Ath-Ostiches, club de deuxième provinciale, avait décidé de porter plainte devant la Fédération de football. La responsabilité du Club de Liège est engagée, ont estimé le dirigeants du club hennuyer.

Des plaintes individuelles pour coups et blessures ont également été déposées.

Coté liégeois, on avait botté en touche. Les cars de supporters ne dépendent pas du club et il n'y a avait pas assez de stewards, dit-on à Rocourt.

Le comité sportif de la fédération entendra les deux parties ce mercredi. Les sanctions, s'il y en a, peuvent aller de l'amende à l'exigence de match à huis-clos.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK