Des gilets jaunes liégeois marchent pour la liberté d'expression et restent mobilisés

La marche des gilets jaunes a notamment traversé la gare des Guillemins
La marche des gilets jaunes a notamment traversé la gare des Guillemins - © RTBF - Olivier Thunus

Une vingtaine de gilets jaunes ont mené mardi à Liège une marche pour la liberté d'expression. Ils ont déambulé calmement sur les trottoirs liégeois, sans gêner la circulation, entre le Forem et le parc d'Avroy, en passant par deux lieux symboliques : la gare des Guillemins et la tour des Finances. Une action qu'ils ont voulu mener pour montrer qu'ils sont toujours bien présents : " On veut se faire voir à Liège, montrer que les gilets jaunes sont toujours là, pour soutenir les citoyens et recruter le plus de monde. On essaie de se regrouper pour former un gros mouvement citoyen mais si les gens restent devant leur télé et ne bougent pas, ce n’est pas possible ", précise Jordan, un des organisateurs.

Cette action, les gilets jaunes l’ont appelée " marche pour la liberté d’expression ". Pour eux, le sentiment de ne pas être entendu est bien présent : " On n’est pas entendu par le gouvernement, qui essaie de nous étouffer tout le temps et qui dit que nous ne sommes pas assez. Par exemple, à Bruxelles, un moment donné, on était 1000 et il disait qu’on n’était que 200. On est là, on essaie de s’exprimer mais ils ne veulent pas nous écouter ", regrette-t-il.

En France, les gilets jaunes ont obtenu certaines avancées annoncées par le président français Emmanuel Macron. Une annonce après plusieurs épisodes très violents. Pour Jordan, c’est ce qu’il risque de se passer en Belgique aussi : " En France, il y a eu des actes violents mais pour nous ici, un moment donné, il y en aura aussi. Si le gouvernement ne veut pas bouger, il va y en avoir. C’est malheureux parce qu’on ne veut pas en arriver là, on reste pacifique, mais à un moment donné, ça va déborder et les choses vont dégénérer ", prévient le jeune gilet jaune.

Les gilets jaunes liégeois ont aussi bloqué durant toute la journée de mardi les camions, durant une vingtaine de minutes par véhicule, sur l'aire autoroutière de Sprimont.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK