Des géologues liégeois ont pu déterminer la nature des minéraux sur la planète Mercure

Il s’agit d’une première scientifique. Les géologues Bernard Charlier et Olivier Namur de l'Université de Liège viennent d'identifier, en laboratoire, les minéraux présents sur la planète Mercure.

Une découverte importante publiée dans la revue Nature Geoscience qui permet de comprendre comment notre propre planète pourrait, en partie, évoluer elle aussi.

"Ce sont des minéraux semblables à ceux sur la terre, notamment près des régions volcaniques. Ce qu’on a surtout mis en évidence est la variabilité des proportions de ces minéraux avec leur localisation" explique Bernard Charlier, chercheur à l’ULg.

"Mercure est une des planètes terrestres et est constituée uniquement de roches volcaniques. Aujourd’hui, elle est inactive. Grâce à cette découverte, on comprend mieux comment la croûte s’est formée, comment elle a évolué et pourquoi elle n’est plus active" poursuit le chercheur.

Entre 2011 et 2015, la sonde Messenger envoyée par la NASA a orbité autour de Mercure et a récolté des dizaines de milliers de mesures physico-chimiques de la croûte de Mercure. C'est à partir de ces mesures qu'Olivier Namur et Bernard Charlier, chercheurs au F.R.S.-FNRS, ont pu reproduire dans leur nouveau laboratoire de pétrologie expérimentale à l'ULg, au moyen d'équipements uniques en Belgique, des échantillons de magmas de Mercure.

2 images
Des géologues liégeois ont pu déterminer la nature des minéraux sur la planète Mercure © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK