Des fouilles archéologiques à l'hôpital de la Citadelle

Depuis lundi dernier, une pelleteuse a commencé des "fouilles d'évaluation" au CHR
2 images
Depuis lundi dernier, une pelleteuse a commencé des "fouilles d'évaluation" au CHR - © Michel Gretry

Depuis plusieurs années, l’établissement souhaite augmenter le nombre de places de stationnement à l’avant de l’entrée principale. Un appel à projet a été lancé, et trois dossiers ont été rentrés, parfois pour construire en étages, parfois en sous-sol. Mais le site est utilisé comme place forte, depuis le Moyen Âge. A proximité, un réseau de casemates est classé comme monument, mais des vestiges d’autres époques pourraient encore se trouver à six mètres sous terre. D’où une campagne de fouilles, qui a commencé au début de cette semaine.

Elle doit durer quinze jours ouvrables, seulement, et sur une superficie très limitée, parce qu’il s’agit d’une évaluation préalable, pour savoir s’il s’impose, ou pas, de prendre des précautions avant de creuser des fondations d’un quelconque ouvrage. La zone concernée correspond au voisinage immédiat d’une portion d’un mur d’enceinte, d’un bastion et d’une chapelle démolis puis rapidement mais partiellement reconstruits pendant la période hollandaise, c’est-à-dire juste avant l’indépendance belge et juste après les défaites napoléoniennes.

Lors de la construction de l’hôpital de la citadelle, des démarches exploratoires de ce genre n’ont pas été entreprises. C’est l’administration wallonne du patrimoine qui procède à ces travaux préliminaires, dont les premiers résultats pourraient être communiqués au début septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK