Des enfants moins intelligents? La faute aux perturbateurs endocriniens

Des enfants moins intelligents? La faute aux perturbateurs endocriniens
2 images
Des enfants moins intelligents? La faute aux perturbateurs endocriniens - © Picasa 2.0

Nos descendants seront-ils moins intelligents que nous? La réponse pourrait bien être oui. C'est ce qui ressort des études de biologistes et endocrinologues qui étudient les effets des perturbateurs endocriniens. Il s'agit de substances généralement produites par l'homme qui interfèrent de manière néfaste avec le système hormonal.

Ces produits nous atteignent par les voies digestives, respiratoires ou cutanées, souvent sans même en être conscients. On les retrouve notamment dans le maquillage, les tétines, les jouets portés à la bouche, la peinture, les détergents, les déodorants, et dans des milliers d'autres produits.

"Nous savons que chaque enfant qui nait est déjà contaminé avec des dizaines, voire cent ou deux cents produits qui vont se retrouver dans le liquide amniotique, voire même dès la conception", détaille la biologiste Barbara Demeneix, du Muséum d'Histoire naturelle de Paris, une spécialiste de la question.

Nous pensons qu’il y a une relation avec la baisse de QI (quotient intellectuel) constatée dans plusieurs populations et aussi l’augmentation des maladies neuro-développementales tels que l’autisme et le déficit d’attention

Une situation qui n’est pas sans effets inquiétants: "Nous pensons qu’il y a une relation avec la baisse de QI (quotient intellectuel) constatée dans plusieurs populations et aussi l’augmentation des maladies neuro-développementales tels que l’autisme et le déficit d’attention. La conséquence, c’est qu’il y aura moins de gens extrêmement intelligents et beaucoup plus de gens qui auront besoin d’une aide, souvent institutionnelle, durant toute leur vie", s’alarme Barbara Demeneix.

Pour la biologiste, il n’est toutefois pas trop tard pour agir: "Il faut faire une législation digne de ce nom. Il n’est pas trop tard. Toute action que l’on prendra aujourd’hui protégera les générations futures".

Barbara Demeneix donnera une conférence sur le thème "Perturbateurs endocriniens : quels cerveaux en 2047 ?" le 11 mai à 20h au Centre Opéra à Liège.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK