Des élèves chinois viennent de séjourner dans un collège liégeois : aucun malade à signaler

L'école s'était bien informée des mesures à prendre. Aucun malade n'est à signaler
L'école s'était bien informée des mesures à prendre. Aucun malade n'est à signaler - © Alain Jocard - AFP

Vingt-cinq étudiants chinois de 15-16 ans viennent de séjourner durant une semaine au Collège Sainte-Véronique à Liège où ils étaient hébergés en famille. Des mesures avaient été prises dans le cadre de l’épidémie de coronavirus et aucun élève ou visiteur n’a été touché.

Cette visite était prévue de longue date dans le cadre des échanges réguliers depuis huit ans entre une école chinoise et le collège liégeois, où se donnent des cours de chinois. Les visiteurs, qui repartaient ce vendredi pour une visite touristique d’une semaine dans d’autres pays européens, venaient de la région de Shanghai, à 600 kilomètres de la zone infectée par l’épidémie.

Avant leur départ de Chine, à l’aéroport, les participants ont été testés via une prise de température. Aucun ne présentait de signe de maladie. Cela n’a pas empêché l’école de prendre toutes les précautions : " Nous avons tenu à prendre nos informations auprès du médecin de référence de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers et également auprès de médecins du CHU et de l’hôpital de la Citadelle. Toutes les informations allaient dans le même sens, à savoir qu’il n’y avait pas de raisons de paniquer. Il fallait simplement respecter les consignes habituelles qui sont les mêmes que pour une épidémie de gastro ou de grippe, à savoir bien veiller à se laver les mains, éviter de postillonner dans le visage de la personne qui se trouve en face et tousser (en cas de besoin) dans un mouchoir ", explique Mathias Tyssens, directeur du Collège.

Dans le même temps, parents et élèves ont été tenus au courant : " Nous avons communiqué avec le groupe d’élèves et les parents. Ceux-ci étaient partants. Ils sont allés chercher les élèves chinois à l’aéroport de Dusseldorf et ont mené le projet prévu à son terme. Au final, il n’y a eu aucun malade et aucun problème ", précise le directeur.

De son côté, le SPF Santé publique a confirmé qu’il n’y avait pas lieu pour l’école de prendre de mesures complémentaires et qu’aucun problème n’avait été signalé suite à cette visite.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK