Des échauffourées lors d'une manifestation amazighe, à Liège

Des échauffourées lors d'une manifestation amazighe, à Liège
Des échauffourées lors d'une manifestation amazighe, à Liège - © Tous droits réservés

Le Rif, c'est une région berbère, en pleine ébullition. Depuis plusieurs semaines, la police répriment violemment des rassemblements citoyens: la région est marginalisée culturellement, et délaissée économiquement. Ce n'est pas vraiment un mouvement indépendantiste: les revendications sont essentiellement sociales, comme la création d'une université, l'ouverture d'un hôpital... Et, évidemment, des droits politiques et linguistiques

Le Rif est forcément une zone de forte émigration. De nombreux Liégeois d'origine marocaine proviennent de cet endroit. Il n'est donc pas étonnant qu'une manifestation de soutien aux protestataires rifains ait été organisée, et dûment autorisée, ce dimanche en milieu d'après-midi, aux abords du palais des Princes Evêques. Elle a réuni, de source officielle, une bonne centaine de personnes. Mais après une heure, des fauteurs de troubles, probablement des royalistes, ont semé le désordre. Les circonstances précises restent encore très floues. Mais la police a du intervenir, et ordonné la dispersion de ce rassemblement.

Selon nos informations, deux des personnes qui ont provoqué ces incidents ont été administrativement arrêtées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir