Des coups de bâton portés à un chauffeur de bus: ses collègues restent calmes

Le terminus de la ligne 18
Le terminus de la ligne 18 - © Tous droits réservés

Les faits se sont déroulés ce mardi midi, au terminus de la ligne 18, à Droixhe, en banlieue liégeoise. Un chauffeur a arrêté son véhicule et s'est rendu aux commodités. C'est là qu'il a été malmené par six jeunes gens. Il a reçu des coups à l'épaule et à la main. Les ouvriers d'un chantier voisin sont intervenus pour le protéger. Le peloton anti-banditisme, alerté, a rapidement pu intercepter les membres de la bande.

L'affaire, en fait, trouve son origine quelques arrêts auparavant. Un usager a voulu monter à bord sans payer, et il s'est vu refuser l'accès. Il aurait alors conçu de se venger, et d'ameuter quelques copains du quartier pour organiser une expédition "punitive"...

Du côté syndical, la réaction reste mesurée. Non pas sur la gravité des événements, mais quant à la méthode : les délégués du personnel des TEC ont demandé -et apparemment obtenu- un renforcement de la présence policière aux alentours des lieux de l'agression, un endroit plutôt isolé...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK