Des commandes russes pour le "bateau d'assaut" de CMI ?

Les plans du "tank boat"
Les plans du "tank boat" - © PT Lundin

Selon la presse indonésienne, le ministre des armées de cet archipel du sud-est asiatique vient de lancer officiellement la production d'un bateau militaire révolutionnaire, un char d'assaut flottant, un catamaran léger, équipé d'une tourelle et d'un canon de 105mm, capable de patrouiller et de maintenir l'ordre dans les îles aux côtes très escarpées, dans les criques, les estuaires, les marécages et les mangroves. Il a annoncé sa volonté de déployer cet équipement dès l'an prochain dans deux provinces, Kalimantan et Papua. Il a surtout précisé que plusieurs commandes ont dores et déjà été enregistrées, notamment des commandes russes. Une information, à ce stade, impossible à vérifier: secret défense...

 La société CMI a été associée à ce projet, depuis quatre ans. Le matériel sérésien se caractérise par un très faible recul pour ce pourtant gros calibre, et par un angle de tir très élevé, des qualités balisitques incomparables et surtout indispensables pour relever ce défi technologique. Des adaptations ont néanmoins été nécessaires, notamment pour la connectique et les couches anti-rouille des tourelles, non prévues, à l'origine, pour le sel marin...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK