Des barrières antiterroristes pour Liège-Bastogne-Liège

Depuis qu’un camion fou a été utilisé pour commettre un attentat, et a fauché des dizaines de passants sur la promenade des Anglais, à Nice, la question de la sécurité antiterroriste des voiries est clairement posée. Les autorités liégeoises participent à un groupe de municipalités européennes qui testent diverses manières de protéger les espaces publics de ce type d’intrusion.

Un essai de matériel s’est déroulé ce jeudi dans le piétonnier : un dispositif capable d’arrêter un poids lourd de sept tonnes et demi,  lancé à cinquante à l’heure. Ce matériel a été acquis auprès de la firme suisse Consel, et il a apparemment donné satisfaction. Il va être utilisé, pour la première fois en situation réelle lors de la doyenne des classiques cyclistes, le dernier dimanche d’avril. L’avantage du système, c’est sa facilité de déploiement, ce qui permet de l’entreposer à proximité des lieux à protéger deux ou trois jours avant le rassemblement de foule prévu, et de l’installer rapidement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK