Une "passe à poissons " installée à Coo pour franchir la cascade et retrouver l'Amblève en amont.

Une expérience novatrice vient d'être lancée à la cascade de Coo sur l'Amblève. Il s'agit d'aider les poissons qui remontent la rivière à franchir la cascade pour qu'ils retrouvent des eaux calmes, propices à leur reproduction. L'opération consiste à capturer les poissons et à les remettre à l'eau en amont de la cascade. Elle est menée par Engie, l'Université de Liège et deux sociétés locales de pêche. Nous avons assisté à l'une des toutes premières opérations de capture des poissons dans l'unité construite expressément par Engie en bordure de l'Amblève.

Vu sa hauteur, la cascade de Coo est totalement infranchissable pour les poissons. Là où l’obstacle est moins imposant, des échelles à poissons autonomes peuvent être installées comme au barrage de Lorcé par exemple. Mais à Coo, une intervention humaine est nécessaire. D’où l’installation d’un système de passe à poissons."Vous avez un chenal. Les poissons remontent ce chenal et se font prendre dans la cage de capture. Nous allons les mesurer, les compter et les identifier", décrit Jean-Marc Schinkus, le président des Pêcheurs Réunis de Trois-Ponts. Il n’y voit que des avantages : "Il y a maintenant plus de 50 ans que le poisson ne sait plus remonter la cascade de Coo. Donc cet élément que nous avons ici va permettre aux poissons de se déplacer à nouveau pour se reproduire."

3 images
Retirée de l'eau, la cage à poissons fait l'objet de plusieurs analyses. © RTBF - Philippe Collette

Les deux sociétés de pêche locales sont chargées de remettre les poissons à l’eau en amont de la cascade. Mais avant cela, Jean-Philippe Benitez, biologiste du Laboratoire de démographie des poissons et d'hydroécologie de l'Université de Liège, effectuera l’analyse des espèces capturées :"Ces données, c'est de savoir quelles espèces utilisent la passe à poissons, dans quelle gamme de taille, de pouvoir marquer certains individus avec des petites puces pour pouvoir les localiser par la suite et donc de pouvoir dire quel effet bénéfique a cette passe."

Lors du 2ème relevé mercredi, aucun poisson n’a été capturé dans la cage mais l’Amblève était en crue. Trois relevés sont prévus par semaine.

3 images
C'est dans cette zone de l'Amblève, juste avant la cascade de Coo, que les poissons sont remis à l'eau. © RTBF - Philippe Collette
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK