Des arbres remarquables menacés d'abattage, à Burnontige ?

Des traces de peintures viennent d'apparaître sur plusieurs racines d'arbres, dans le hameau de Burnontige, sur le territoire de la commune de Ferrières. Et des riverains s'en émeuvent: ils craignent que ce soient les prémisses d'une nouvelle opération d'abattage. 

Renseignements pris, il n'en n'est rien. Les appréhensions ne sont cependant pas sans fondement. Voici cinq ans, un hêtre centenaire a été tronçonné, pour éviter qu'il ne soulève la chapelle Sainte-Barbe, juste à côté. Plus récemment, c'est un vénérable et remarquable tilleul, situé à quelques mètres du petit autel, à un endroit devenu le centre d'un carrefour, qui a été éliminé. Sans permis, alors que c'est obligatoire: le site est classé. Procès verbal a été dressé, à l'époque, et l'administration communale a été contrainte de replanter, et d'entamer une procédure de régularisation. Il a fallu recourir à un bureau d'architectes pour élaborer un certificat de patrimoine. 

 

Le projet est actuellement en discussion. Et les traces de peintures constituent peut-être les préliminaires de travaux de réaménagement. Selon nos informations, lors d'une réunion à la fin février, les autorités wallonnes ont émis quelques réserves. C'est que le site se transformerait en une sorte de feu de camps, avec des souches (!), des billots, en guise de sièges, autour d'une brasière en cuivre. C'est que, surtout, le tracé des voiries serait modifié pour rapprocher encore le trafic de l'un des deux derniers arbres, qui s'en trouverait fragilisé.  Les inquiétudes des habitués du lieu ne sont peut-être pas à prendre à la légère.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK