Dépistage du covid 19: les médecins généralistes reprennent la main

Dépistage du covid 19: les médecins généralistes reprennent la main
Dépistage du covid 19: les médecins généralistes reprennent la main - © Tous droits réservés

Le pays est entré ce lundi dans sa première phase de déconfinement. Un déconfinement progressif qui s'accompagne d'un dépistage plus large, mais également d'un suivi-un traçage-des contacts des personnes qui s'avéreraient positives au covid 19. Au Centre médical des Carrières à Sprimont, en province de Liège, près de quinze personnes se sont présentées ce 4 mai pour être testées. Le Dr Didier Giet, responsable de ce centre médical, se réjouit de pouvoir à nouveau participer au dépistage. C'est pour lui un tournant important." C'est un tournant nécessaire dans la mesure où, en déconfinant, on va forcément provoquer une circulation de personnes plus importante et on doit pouvoir intercepter le virus dès qu'il circule. C'est nécessaire aussi pour avoir une vision plus claire sur la situation de sa commune". 


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Savoir avec qui le patient a été en contact

Chaque patient qui se fait dépister reçoit un document qui lui permet de renseigner les personnes avec lesquelles il a été récemment en contact. En cas de résultat positif, celles-ci sont alors averties par un call center. "Ultérieurement, nous risquons sans doute de voir arriver des personnes qui auront été contactées par le call center " souligne Didier Giet " et nous entrerons alors à nouveau en action pour tester ces personnes-là, si elles le souhaitent". 

En attente de matériel 

Le Centre médical de Sprimont a pu commencer à dépister ce lundi car il dispose notamment de son propre matériel de protection, pour quelques jours encore. " Concernant le matériel pour faire des frottis nasopharyngés, nous avons été dépannés par le CHU de Liège qui a sa filière propre de production, sans quoi nous aurions eu de grosses difficultés" précise le Dr Giet. Une inquiétude persiste donc. Le Centre médical des Carrières de Sprimont attend avec une certaine impatience le matériel promis.

 

Reportage sur le traçage en Wallonie (JT 19h30 de ce lundi 04 mai)