Déconfinement: les bus pris d'assaut? "On va veiller à ce que tout se passe bien"

Déconfinement: les bus pris d'assaut? "On va veiller à ce que tout se passe bien" assure Lionel Aelens, chauffeur de bus à Liège.
Déconfinement: les bus pris d'assaut? "On va veiller à ce que tout se passe bien" assure Lionel Aelens, chauffeur de bus à Liège. - © RTBF - Marc Hildesheim

Avec la réouverture généralisée des magasins, les bus vont-ils être pris d'assaut par les clients en mal de shopping? C'est ce que redoutent sans doute certains chauffeurs du TEC Liège-Verviers, alors que des mesures de sécurité strictes sont toujours en vigueur pour les usagers.

Nous sommes allés à la rencontre de Lionel Aelens, chauffeur de bus sur la ligne 10 Liège-Fléron ce lundi matin. Depuis le début du déconfinement lundi dernier, malgré les mesures de sécurité imposées aux usagers, aucun incident majeur n'est à signaler dans son bus.

Mais un de ses collègues a eu moins de chance: il a reçu un pavé dans son pare-brise parce qu'il avait simplement demandé à un client sans masque de descendre du véhicule.

Malgré cela, Lionel Aelens est plutôt confiant pour ce lundi, même si les bus seront moins nombreux car toujours en horaires "vacances scolaires": "J'ai la chance, à partir de lundi, de ne pas faire de lignes qui vont passer devant des grands centres commerciaux comme la Médiacité par exemple, qui va peut-être amener un peu plus de monde. Maintenant, on va veiller à ce que tout se passe bien, avec la distanciation sociale, les 12 personnes dans les bus solo, les 19 dans les bus articulés, et le port du masque obligatoire pour garantir la sécurité de tous".

En cas d'incident, les chauffeurs de bus ont reçu comme consigne de contacter directement leur dispatching, qui fera intervenir la police si nécessaire.

Sujet du JT du 04/05/2020: Transports en commun, voyager 100 % masqués

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK