Decathlon à l'îlot Saint-Michel: les Jouets Broze quitteront-ils Féronstrée?

Decathlon à l'îlot Saint-Michel. Que feront les jouets Broze ?
Decathlon à l'îlot Saint-Michel. Que feront les jouets Broze ? - © Google street view

Le 3 décembre prochain, le magasin Decathlon du centre de Liège aura quitté Féronstrée et sera installé à l'îlot Saint-Michel. C'est du moins l'échéance que la firme se donne. Pour l'îlot Saint-Michel, c'est une bonne nouvelle. Pour Féronstrée, c'est une locomotive qui s'en va. Et dans le magasin voisin, les jouets Broze, on s'interroge : faut-il rester en Féronstrée ou quitter ?

Cette valse des commerces est liée aux travaux du tram. Le chantier est annoncé pour l'année prochaine. Il va rendre l'accès en voiture plus difficile en Féronstrée. C'est l'une des raisons qui décident Decathlon à rejoindre l'îlot Saint-Michel - et non pas Belle-île comme il en avait été question il y a quelques mois.  

Que faire quand Decathlon sera parti ?

Toujours en Féronstrée, juste à côté de Decathlon, dans le même bâtiment, les jouets Broze vont-ils suivre ? Decathlon, c'est un aimant. Le magasin attire des clients vers les autres commerces du quartier, donc chez Broze. Une partie du chiffre d'affaires du magasin de jouets est liée au voisinage de Decathlon. 

Avoir comme voisine une surface commerciale laissée vide sera moins intéressant. Et avec le chantier du tram en plus, les affaires pourraient souffrir. 

Les jouets Broze doivent-ils déménager eux aussi comme Decathlon ? La question met la firme mal à l'aise. La direction assure qu' aucune décision n'est prise en ce sens... "Pour l'instant". Et qu'au contraire Broze "souhaite rester en Féronstrée". Mais on admet du bout des lèvres que la question est évoquée en interne.

Tram et recomposition commerciale de Féronstrée

Un commerce s'en va avant les travaux du tram. Son voisin s'interroge. L'espoir de la ville, c'est que d'autres reviennent quand tout sera fini. Avant même le début de son chantier, le tram initie déjà la recomposition commerciale de Féronstrée.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK