Customiser les motos est devenu un véritable business

Customiser sa moto en changeant le pot d'échappement pour qu'il fasse plus de bruit ou remplacer la selle d'origine par un modèle en peau de vache, la personnalisation des engins à deux roues devient de plus en plus à la mode. La demande est forte, en tout cas chez les garagistes spécialisés,et c'est pour un budget qui dépasse parfois plusieurs milliers d'euros.

Nous nous sommes rendus dans un garage spécialisé en Harley Davidson. Pascal Hougardy, mécanicien, met la dernière main à une moto très personnalisée. C'est une commande d'un amoureux de deux roues, qui a nécessité plusieurs mois de travail: "On a coupé dans le châssis sur l'avant, on a monté une paire de jantes spéciales. Au niveau sellerie et garde-boue arrière, tout a été transformé, c'est fait maison."

Les mécaniciens modifient quatre à cinq Harley Davidson par an. Mais la demande est bien plus grande. Car aujourd'hui, tout le monde rêve d'avoir une moto à son image, explique Olivier Beauvois, garagiste indépendant de Harley Davidson: "Ils commencent en général par l'échappement pour un millier d'euros parce que la moto est trop silencieuse d'origine. Et puis ça peut monter jusqu'à des 30 000 euros où on change toute la moto pour être différent du voisin, avoir son véhicule à soi, unique à soi."

Les fabricants et les revendeurs de pièces détachées l'ont d'ailleurs bien compris. Leurs catalogues de pièces disponibles sont de plus en plus épais, comme l'explique Olivier Beauvois: "C'est principalement toutes les marques avec lesquelles nous travaillons pour transformer les motos des clients à leur demande.  Il y a plusieurs milliers de pièces disponibles."

Frédéric Bertrand, alias Freddy Krugger est, lui, ce qu'on appelle un orfèvre en matière de personnalisation. Le double champion du monde des constructeurs réalise des pièces uniques pour ses clients: des motos construites de A à Z dans son atelier. Tout ça pour le prix d'une très grosse berline allemande. 

Mais cela n'empêche pas son carnet de commandes d'être plein pour les quatre prochaines années. "Le fait par exemple de ne plus pouvoir rouler très vite parce que c'est très restrictif les limitations de vitesse, la dangerosité ..., les différents clients préfèrent utiliser des motos en roulant plus doucement mais en ayant leur petite touche."

Même si, comme Freddy Krugger, les grandes marques ne proposent pas encore des pièces aussi uniques, la personnalisation des motos est devenue un business très attractif pour elles, comme l'explique Freddy Krugger: "Les différentes multinationales du secteur poussent vraiment vers une personnalisation de leurs produits, ce qui permet de développer des gammes et d'avoir des marges évidemment bénéficiaires qui sont beaucoup plus intéressantes que la vente de la moto uniquement."

Les possibilités de personnalisation de sa moto semblent donc devenues la nouvelle arme pour attirer les clients dans la guerre que se livrent les différents constructeurs motos.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK