Croissance de 29 pc du trafic de conteneurs au Port autonome de Liège

Le Port autonome de Liège a enregistre au premier semestre une forte augmentation de son trafic de conteneurs
Le Port autonome de Liège a enregistre au premier semestre une forte augmentation de son trafic de conteneurs - © Port autonome de Liège

Le Port autonome de Liège se porte bien. Il vient de publier ses résultats pour le premier semestre 2018 et y a enregistré trois éléments particulièrement positifs par rapport à la période équivalente il y a un an. Ainsi, il enregistre une hausse de 29 pc du trafic de conteneurs. Les marchandises conteneurisées ont également augmenté de 46 pc en poids.

Deuxième élément positif, une croissance de 4 pc des tonnages transportés par la voie d’eau, pour atteindre un peu plus de 8 millions de tonnes. Enfin, le port autonome a aussi enregistré une croissance de 4 pc du trafic global eau-rail-route, pour approcher les 11 millions de tonnes.

Si on regarde les résultats de la voie d’eau par type de marchandise, on observe que ce sont les marchandises diverses conteneurisées qui enregistrent la plus forte progression, +46 pc, tout en ne représentant qu’un peu plus de 10 pc du total des marchandises transportées par voies d’eau. Les catégories houille et lignite d’une part, et produits de l’agriculture d’autre part, enregistrent, elles, une hausse respective de 24 et 22 pc.

Les bons résultats de l’entreprise de négoce charbonnier Terval, qui gagne de nouvelles parts de marchés en France et en Allemagne, le succès des navettes fluviales de conteneurs, les investissements pétroliers de Wandre, une phase à froid sidérurgique qui tourne à plein rendement, une augmentation de production chez Biowanze et un volume d’affaire supérieur chez Euroports Inland Terminals sont avancés comme explications pour ces bons résultats.

Par contre, on relève une diminution de 9 pc pour les catégories bois et produits du bois ainsi que pour les matières premières secondaires et déchets de voiries. Les produits minéraux non métalliques sont eux en baisse de 8 pc. Une baisse des cadences extractives au sein des carrières, une activité en baisse dans le secteur cimentier, une production solaire en hausse réduisant les importations de pellets de bois, et une réduction de l’envol d’articles manufacturés du secteur chimique sont les principales causes de ces baisses, selon les responsables du port autonome.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK