Criminalité en baisse pour la zone de police Vesdre

Criminalité en baisse pour la zone de police Vesdre
Criminalité en baisse pour la zone de police Vesdre - © RTBF

Pour la troisième année consécutive, les statistiques de la zone de police Vesdre, qui couvre les communes de Verviers, Dison et Pepinster, sont en baisse, un peu dans tous les secteurs. Une diminution parfois importante.

La baisse est constante et concerne tous les secteurs de la criminalité, à deux exceptions près. C'est notamment le cas pour les trois principales catégories que sont les vols, les atteintes aux personnes et les dégradations. Sylviane Bogaerts, chef du service stratégie et développement de la zone: "Parfois, les réductions sont de l'ordre de 20%, par exemple au niveau des vols entre 2010 et 2015. Les vols avec violence ont régressé de façon importante par rapport à une époque où on avait eu une épidémie, l'année 2010. On a donc une réduction, pour les vols avec violence aussi, de l'ordre de 20 à 30%, si pas plus".

Les deux seules augmentations concernent les faits de stupéfiants, mais c'est là un indicateur des succès de la police plutôt que des suites de plaintes, et les vols à main armée, qui concernent surtout des vols de GSM avec menace à l'aide d'un couteau et qui portent sur 36 faits contre 25 en 2014.

Ces statistiques ont aussi bénéficié d'un coup de pouce inattendu: celui des mesures anti-terroristes. Vincent Corman, chef de corps faisant fonction: "Les patrouilles que l'on intensifie dans le centre-ville accentuent bien entendu la présence et la visibilité de policiers, de militaires. Déjà rien que cette présence-là a automatiquement un impact et un effet dissuasif sur les auteurs criminels potentiels qui, probablement, dans un certain nombre de cas, éviteront de passer à l'acte à proximité ou à la vue de ces patrouilles".

Ces diminutions cachent peut-être aussi le fait que la délinquance tend à se tourner vers d'autres formes de criminalité, c'est en tout cas l'hypothèse de la police.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK