Covid 19 : quel est le réel impact des mesures de confinement sur la pollution de l'air?

Covid 19 : quel est le réel impact des mesures de confinement sur la pollution de l'air?    de l'air ?
Covid 19 : quel est le réel impact des mesures de confinement sur la pollution de l'air? de l'air ? - © Tous droits réservés

Les mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus pourraient avoir un impact sur la pollution de l’air. Ce sont en tout cas les constatations qui découlent d’une analyse des mesures des réseaux de surveillance de la qualité de l’air en Wallonie exploités par l’Issep, l’Institut Scientifique de Service Public. Vingt-quatre stations sur le territoire wallon font actuellement l’objet d’analyses. "Quand on regarde les résultats de ces stations et plus particulièrement celles de la région liégeoise, on remarque pour ces derniers jours une diminution des concentrations de certains polluants et cela depuis le 19 et 20 mars" explique Guy Gérard, Responsable de la Cellule Qualité de l’Air au sein de l’Issep. Ainsi, en région liégeoise, on a pu constater une diminution de 75 pour cent de la pollution de l’air en fonction de la localisation de la station et de la nature du polluant. Ces polluants sont caractéristiques des émissions dues au trafic ou à l’activité industrielle.

L’influence des conditions météorologiques

Les concentrations en polluants que l’on mesure dans l’air ambiant dépendent de deux choses : des quantités de polluants émises dans l’atmosphère bien-sûr, mais aussi des conditions météorologiques. "Dans les jours à venir, les vents vont être nettement plus faibles, donc les conditions de dispersion seront plus défavorables" précise Guy Gérard. Il s’agira dès lors d’observer si cette tendance à la baisse se confirme ou si au contraire, on ne va pas constater une légère remontée des concentrations de polluants. Les paramètres météorologiques sont donc très importants. "De nouvelles analyses vont avoir lieu pendant la période de confinement, celles-ci donneront lieu à de nouvelles données" insiste Guy Gérard. Il est donc trop tôt pour tirer des conclusions définitives.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK