Province de Liège: pannes d'électricité dans 23 communes

Vingt-trois communes liégeoises sont touchées vendredi soir par des pannes de courant provoquées par des chutes d'arbres sur les lignes de courant, liées aux intempéries, annonce la Province de Liège. La phase d'urgence a été déclenchée au niveau provincial en vue de coordonner les interventions, précise-t-elle.

Une cinquantaine de pannes de courant sont actuellement enregistrées sur le réseau électrique moyenne tension du gestionnaire de distribution RESA. Les communes touchées sont Juprelle, Ans, Grâce-Hollogne, Fexhe-le-Haut-Clocher, Engis, Donceel, Faimes, Waremme, Berloz, Lincent, Wasseige, Burdinne, Braives, Hannut, Saint-Georges, Amay, Villers-le-Bouillet, Wanze, Héron, Marchin, Nandrin, Neupré, Anthisnes, Sprimont, Esneux et Comblain-au-Pont.

La situation ne sera pas rétablie vendredi soir dans toutes les communes, indique la Province de Liège. Un comité de coordination gère les priorités, notamment la prise en charge des différentes collectivités, précise-t-elle.

La Province recommande à la population de veiller sur les personnes qui pourraient être en difficulté et de former en cas d'urgence le numéro d'appel 112.

Amay et alentours

La commune d’Amay notamment a déclenché le plan communal d’urgence. Les Communes d'Amay, Villers le Bouillet et 3 communes autour d'Hannut sont concernées. 

Pour les habitants d'Amay, le numéro de contact est le 085 830800 pour toute aide ou besoin. Le Gymnase Communal est ouvert avec un accueil, des boissons chaudes et éventuellement un hébergement, si besoin, sont proposés.  

L'opérateur de réseaux en difficulté

De nombreux foyers sont donc privés d'électricité. Les équipes techniques des distributeurs d'électricité sont déployées pour tenter de remettre le courant, quartier par quartier, explique Resa, l'opérateur des réseaux de distribution de gaz et d'électricité dans la Province de Liège.

L'opérateur était d'ailleurs difficilement joignable ce vendredi, pris d'assaut par les habitants qui tentent d'avoir plus d'informations sur la situation. Impossible de savoir à l'heure actuelle combien de foyers sont impactés par ces coupures de courant mais dans l'après-midi, Patrick Blocry de Resa, nous confirme que des coupures d'électricité touchent toujours plusieurs communes de la Province de Liège. "Toutes les personnes rappelables ont été rappelées et nous mettons tout en oeuvre pour rétablir la situation au plus vite mais certains problèmes ne sont pas encore résolus à l'heure actuelle", a fait savoir l'opérateur.

Famille recasée

A Geer aussi, l'électricité est coupée et certains habitants ont quitté leurs maisons. C'est le cas de Cindy Massaert et sa famille : ils n'ont plus d'électricité depuis ce matin et ont donc décidé de se réfugier à Liège, chez de la famille. "Quand on a plus d’électricité, on a plus d'eau chaude, plus de chauffage, on n'a plus de télé, on n'a plus rien du tout...", déplore la mère de deux enfants en bas âge. "On a du partir de chez nous, on ne pouvait pas rester, il faisait 12 degrés". La famille ne sait pas quand elle va pouvoir retourner dans sa maison.

La crèche de la commune est également injoignable et n'a plus d'électricité non plus depuis ce matin.

De son côté, Ores a aussi été fortement sollicité depuis 4h ce matin. Des pannes persistent à Terwagne (Clavier), Scry (Tinlot) et Neblon (Ouffet). Les équipes techniques ont parfois du mal à se rendre sur les lieux, elles aussi, victimes des problèmes de circulation.

Des arbres et des branches se sont abattues sur les lignes. Le poids de la neige est également à l'origine de nombreux dégâts. Et ce sont les lignes situées en zones rurales qui sont les plus touchées.

Problème d'alimentation en eau à Hannut

La chute de pylônes électriques à Jandrain a coupé l'alimentation électrique du captage de l'entité. La distribution d’eau s’opère actuellement dans cette région (Hannut – 25 000 foyers) via les châteaux d’eau qui, si la situation dure, se videront rapidement. Et l’eau pourrait dès lors manquer.

La SWDE procède actuellement a l’installation de groupe électrogène pour alimenter la station de captage. Ils seront opérationnels à partir de 19h00 pour capter et alimenter les châteaux vides. Une conséquence pourrait être une diminution du débit pour les 25 000 foyers concernés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK