Coup de pouce décisif pour le téléphérique de Huy

Coup de pouce décisif pour le téléphérique de Huy
Coup de pouce décisif pour le téléphérique de Huy - © Tous droits réservés

La Région Wallonne a attribué ce jeudi 40 millions d'euros de subventions pour soutenir de nombreux projets d'infrastructures touristiques. Et parmi les projets sélectionnés, le téléphérique de Huy (avant-projet) reçoit un peu plus de 2,2 millions d'euros.

Ce subside est un fameux coup de pouce à la réhabilitation du téléphérique qui s'était arrêté en 2012, à la suite d'un accident d'hélicoptère. Il n' a plus fonctionné depuis. Ce subside vient s'ajouter à d'autres créneaux financiers déjà obtenus : 1,5 million accordé précédemment et 2 millions en provenance des assurances (à la suite de  l'accident), voilà qui ouvre les perspectives pour le redéploiement de cet outil touristique. Le budget a été estimé à 6,7 millions ... On y est presque.

Aucune date n'a encore été déterminée pour l'aboutissement final du projet, encore moins pour la mise en fonctionnement du téléphérique. Néanmoins, une série d'études (capacité des futures cabines, accès pour les personnes handicapées, ce que l'on peut récupérer de l'ancien téléphérique etc) ont déjà été menées.

 

D'autres projets subventionnées en Province de Liège

Commune de Sprimont – Aménagement d’un centre d’interprétation de la pierre – Phase 2 : scénographie – 499 712 €

En plein cœur de Sprimont, commune connue internationalement pour sa pierre, le centre d’interprétation de la pierre est situé dans l’ancienne centrale électrique de la carrière. Ce bâtiment, remarquable témoin d’architecture industrielle, constitue en lui-même une pièce importante des collections, tant la pierre y occupe une place primordiale. L’aménagement d’une nouvelle scénographie permettra une plus grande accessibilité et un meilleur accueil de toutes les catégories de touristes ainsi qu’une modernisation du site.

Commune de Trooz – Aménagement d’un lieu de découvertes et d’expositions – 260 130 €

Le Maka est un bâtiment en moellons d’une superficie d’environ 200 m² ayant abrité, au début du siècle passé, une ancienne forge agrémentée d’un Maka (marteau de grande taille actionné par une roue hydraulique). Il est situé sur le site classé de la Fenderie. La Commune de Trooz a établi le projet d’un lieu de découvertes et d’expositions dont la symbolique s’articulera autour des éléments suivants : le feu, le fer et l’eau.

Aqualis – Mise en place d’une signalisation touristique à Stavelot – 320 214 €

Avec Spa et Malmedy, Stavelot fait partie du " triangle d’or touristique " constitué autour du circuit de Spa-Francorchamps. L’intérêt touristique de la région est dû à ses richesses naturelles, à son patrimoine architectural, à son folklore, aux Centres d’Interprétations et au Musée du Circuit situés dans l’ancienne Abbaye de Stavelot, au circuit de Spa-Francorchamps, à ses promenades balisées, à la cascade de Coo ou cohabitent une attraction touristique majeure, Plopsacoo, et une offre touristique traditionnelle (kayaks, horeca, …), etc. Afin de valoriser ce potentiel touristique majeur et d’accueillir dans les meilleures conditions les touristes, l’Intercommunale Aqualis, en collaboration avec la Ville de Stavelot, a élaboré le projet de mettre en place une signalétique touristique locale sur le territoire de la Commune de Stavelot.

Ville de Waremme – Aménagement de l’Insectarium Hexapoda – 815 395 €

L’Insectarium Jean Leclercq - Hexapoda a été inauguré en juin 2010 dans la Maison de la Hesbaye à Waremme. Cependant, au vu de sa structure et de l’espace disponible, l’infrastructure actuelle ne permet pas le développement des activités touristiques et pédagogiques. En conséquence, la Ville de Waremme, l’ASBL " Environnement et progrès " et la Province de Liège ont élaboré le projet de création d’un nouvel Insectarium qui permettra notamment de développer le tourisme naturel au travers de la valorisation de la zone humide de Grand’Axhe, le tourisme culturel au travers d’exposition temporaires sur les entomologistes wallons, des trois millions d’insectes naturalisés (venant de l’ULG-Gembloux) et le tourisme récréatif via des nouveaux modules ludiques et didactiques sur le thème des insectes, salle de projection, insectes vivants, jardin, etc.

Commune de Waimes – Aménagement du signal de Botrange – Phase 2 –  600 000 €

Le Signal de Botrange est le point culminant de Belgique. Il est également un point incontournable de départ de balades dans les Fagnes. Le site nécessite un réaménagement global afin de rencontrer les exigences de qualité actuelles. Le parking sera rénové via la pose d’un nouveau revêtement, la création de places pour PMR, la canalisation de la circulation piétonne et la création d’une aire pour motorhomes. Le bureau d’information touristique sera rénové et agrandi. Enfin, des parcours pédestres didactiques reliant les différents points d’intérêt de la région seront créés.

Ville de Herve – Aménagement d’une tour panoramique – Phase 2 – 586 000 €

Située sur le site du Fort de Battice et à proximité de la ligne 38 du Ravel, une tour de 38 mètres va être rénovée et réaménagée afin de permettre aux touristes de bénéficier d’un panorama à 360 degrés sur l’ensemble du plateau de Herve. Un pavillon situé à l’entrée du site abritera la zone d’accueil touristique, une zone sanitaire et un espace de promotion de la région et de ses produits. Un aménagement global des abords sera également mis en œuvre afin de proposer aux touristes de passage un produit touristique de qualité.

Ville de Liège – Illumination du Gand Curtius façades intérieures et extérieures – 329 314 €

La Ville de Liège fait partie, depuis 2001, des villes qui adhèrent à l’association internationale des villes de lumière (LUCI). A ce jour, les travaux concernant les illuminations de l’Hôtel de Ville de Liège, de la passerelle de Saucy, de l’ancienne Maison communale de Chénée, de l’Eglise Saint-Barthélemy, du Publémont et de l’Eglise Saint-Vincent ont été réalisés. L’illumination du Parc d’Avroy et celle de l’Opéra Royal de Wallonie sont en cours. Aujourd’hui, dans la continuité du schéma directeur, la Ville de Liège a établi un projet d'illumination des façades intérieures et extérieures du Grand Curtius.


Tourisme social

ASBL Club Loisirs et Vacances – Rénovation du Domaine de Nivezé – Phase 2 – 656 314 €

Le Domaine de Nivezé, situé à Spa, est axé essentiellement sur l’accueil des vacanciers appartenant à des catégories peu favorisées : personnes handicapées, veuves, orphelines ou en convalescence. Créé en 1973, il compte 277 lits et est spécialement équipé pour accueillir en vacances les personnes invalides et leurs accompagnants. Aujourd’hui, des travaux de désamiantage, de mise aux normes HACCP et de rénovation de certains locaux s’avèrent indispensables afin de permettre un accueil sécurisé et de qualité.

ASBL " Les Gîtes d’étape du CBTJ " - Construction d’un bâtiment supplémentaire au gîte d’étape d’Ovifat – 1 350 000 €

Le centre de tourisme social d’Ovifat est idéalement situé en bordure de la réserve naturelle des Hautes Fagnes Eifel, à proximité du Signal de Botrange. Le nombre de 13.691 nuitées comptabilisées en 2017 montre bien que ce centre répond à un besoin des touristes qui le fréquentent. Cependant, aujourd’hui, le centre se montre trop exigu notamment pour accueillir deux groupes de jeunes simultanément et a besoin d’être mis aux normes de confort attendus par ses visiteurs. Dès lors, afin de pérenniser l’activité de ce centre, l’ASBL CBTJ a élaboré un projet de rénovation et d’extension du centre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK