Coronavirus : situation tendue dans les hôpitaux liégeois

Coronavirus : situation tendue dans les hôpitaux liégeois
Coronavirus : situation tendue dans les hôpitaux liégeois - © Tous droits réservés

Une situation tendue sur le front du coronavirus en province de Liège : le nombre de cas augmente, les centres de dépistage ont été pris d’assaut et les hôpitaux prennent une série de mesures.

Les chiffres tout d’abord : 18%, c’est le taux de positivité en province de Liège, ce sont les chiffres communiqués hier par Sciensano. Cela veut dire que presque un test sur 5 est positif, ce sont des pourcentages comparables à ceux de Bruxelles. La moyenne du pays, elle, est à 11% et le Limbourg voisin est à 5,6%

Le taux de positivité atteint 25% au CHU mais ce centre de dépistage n’accueille plus que les patients symptomatiques.

Les centres de dépistage toujours pris d’assaut

Certains ont fermé plus tôt que prévu. Le nombre maximum de tests à analyser par jour ayant été atteint avant l’heure de fermeture. Pour d’autres les files ont été très importantes (à Waremme, notamment). A Verviers, la ville a instauré de nouvelles consignes.
Les personnes asymptomatiques sont redirigées soit vers des tests salivaires, dans les centres du CHU, soit vers des laboratoires privés.

Les hôpitaux prennent des mesures

Les visites aux patients sont restreintes : une personne par jour pendant une heure. Et de nombreuses opérations ou consultations non – urgentes ou non essentielles sont en train d’être reportées. Au CHU, on parle d’un report de près de 70% des opérations non urgentes

les lits de soiins intensifs dédiés au covid se remplissent.  C'est le cas  au MontLegia où 11 lits intensifs sur 12 sont occupés. La prochaine étape, c'est de doubler ce nombre, une décision qui se prend au niveau national et qui pourrait intervenir rapidement, avec un impact sur les autres services, qui devront limiter leurs activités et réorienter  le personnel. 
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK