Coronavirus: pris d'assaut, le drive-in du CHR de Liège a dû momentanément fermer

A Liège, les centres de dépistage Covid ferment les uns après les autres. C'est le cas au CHU et au CHC.

Conséquence: le seul drive-in encore ouvert à Liège, celui de l'hôpital de la Citadelle à Vottem, est littéralement débordé.

Le problème, c'est la mobilité

Un drive-in qui a été pris d'assaut ce matin, bien avant son ouverture à 7H30. Huit minutes plus tard, la décision était prise de le fermer temporairement. Antoine Gruselin, porte-parole du centre hospitalier de la Citadelle: "Le problème, c'est que ce n'est pas le premier jour que ça arrive où effectivement on ferme avant même d'ouvrir parce que les gens sont là depuis 5 heures du matin, parce que les gens sont anxieux, parce qu'il y a du dépistage massif qui a été demandé par le fédéral, mais les autorités ne font pas suivre les moyens, et donc effectivement, on est dans une situation complètement ubuesque avec des équipes qui sont sur les genoux parce qu'on n'arrive même pas à ouvrir, et on ferme déjà".

Une fermeture temporaire, comme le précise Antoine Gruselin: "C'est la mobilité finalement le plus gros problème, ce ne sont pas les prélèvements. On fait donc par tranches d'une centaine de voitures et puis on va fermer 45 minutes, le temps de désengorger, et puis on va reprendre une centaine de voitures, sachant qu'on pourra faire 6-700 tests grand maximum ici à Vottem".

Des files plus "raisonnables" depuis 10 heures

La pression constatée à l'aube s'est heureusement allégée dans la matinée. Depuis 10h, les files d'attente sont raisonnables: "J'ai attendu une trentaine de minutes" explique cette dame venue se faire tester. "Ça avance quand même assez rapidement. Tout va bien".

Devant la crainte de saturation, certains ont tenté leur chance dès l'aube, pour être sûrs d'être testés, comme ce Monsieur, premier de la file: "Je suis arrivé à 5 heures du matin. J'habite ici dans le coin. Comme ça, après, je vais directement au boulot".

Le personnel hospitalier s'improvise gardien de parking

Le personnel de l'hôpital, lui, s'est transformé en gardien de parking improvisé: "On est tous sur le pont et on essaye d'aider au maximum toutes les équipes pour pouvoir permettre la réalisation des tests dans les meilleures conditions possibles. Et s'il faut faire le parking, on fait le parking. S'il faut faire du secrétariat, on fait du secrétariat. Dans la "vraie" vie, je suis biologiste".

Environ 600 tests ont été réalisés ce matin. L'hôpital de la Citadelle réclame aujourd'hui une coordination globale. Entre l'augmentation des tests et la saturation des centres de dépistage, il devient urgent de réorganiser le dépistage.

CHR de Liège débordé: sujet du JT du 16/09/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK