Coronavirus : à Liège, les principaux centres de dépistage complètement saturés

Covid-19: à Liège, les principaux centres de dépistage sont saturés (photo d'illustration)
Covid-19: à Liège, les principaux centres de dépistage sont saturés (photo d'illustration) - © ERIC LALMAND - BELGA

Depuis plusieurs jours, les demandes se multiplient un peu partout dans les centres de dépistage du coronavirus. Et en région liégeoise, ces centres arrivent à saturation. Avec des files un peu partout, et parfois plusieurs heures d’attente.

C’est le cas notamment au CHR de la Citadelle. Depuis un mois, le centre de dépistage de la Citadelle a déménagé sur le parking P + R de Liège (sortie Vottem) afin d’accueillir davantage de patients en toute sécurité. Mais depuis quelques jours, l’afflux de voitures et de piétons devient difficilement gérable : "Les retours de vacances, les rentrées des classes ou encore la diminution du télétravail peuvent sans doute expliquer cela, mais dans des proportions qui deviennent humainement et logistiquement ingérables", commente dans un communiqué le docteur Jean-Marc Minon, chef de service du Labo Cita.

Au total, ce sont plus de 1000 tests qui sont quotidiennement réalisés sur le parking. Dès demain, six lignes de prélèvement seront d’ailleurs ouvertes pour absorber ce flux (deux lignes pour les voitures, soit quatre véhicules gérés en même temps, et une ligne pour les piétons, avec deux prélèvements simultanés).

La police pour fluidifier le trafic au CHU de Liège

Saturation également au centre de dépistage du CHU de Liège où le nombre de tests a doublé encore depuis la semaine dernière. La police a d’ailleurs dû se rendre sur place ce lundi afin de fluidifier le trafic aux abords de l’hôpital. Lundi, 325 dépistages ont été effectués. Pour faire face à la demande, la CHU a par ailleurs décidé de prolonger l’ouverture du drive jusqu’à 17 heures 30. Sandra Delcour, médecin en biologie clinique est responsable des prélèvements à l’hôpital du CHU de Liège : "ce sont soit des patients de retour de vacances – environ une grosse soixantaine- sinon, ce sont beaucoup de patients avec des symptômes envoyés par leur médecin traitant ou qui ont eu un contact avec quelqu’un de positif. On a aussi des jeunes et des enfants avec un symptôme mineur parce que l’école veut un test."

Même constat à la clinique du Montlégia, où, en une semaine, on est passé de 500 tests à 1000 tests par jour. Pour diminuer les files, la clinique envisage d’ailleurs de renforcer le personnel. Et les entrées parkings ont été dédoublées. Le drive-in pour les tests Covid qui s’effectuaient dans le parking souterrain commun a ainsi été déplacé vers un parking séparé, en plein air.

Le Valdor élargit la plage horaire de son Valdrive

Compte tenu de l’augmentation importante de la demande, dès ce lundi 14 septembre, ISoSL, en collaboration avec le CHR Citadelle, élargit la plage horaire de son Valdrive – dépistage Covid-19 sur le site de l’Hôpital du Valdor, indique l’intercommunale dans un communiqué.

Concrètement, il sera possible pour les personnes munies d’une demande complétée par un médecin traitant de venir réaliser leur PCR (sauf les PCR en vue d’un départ en vacances, catégorie non prioritaire) sur le site de l’Hôpital du Valdor.

Le drive est dorénavant ouvert aux automobilistes, aux piétons et aux cyclistes du lundi au vendredi (hors fériés) de 13h30 à 16h00, conclut le communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK