Coronavirus : 25 agents de la protection civile de Crisnée en quarantaine

Vingt-cinq agents de la protection civile de Crisnée, soit quasiment un peloton, sont actuellement en quarantaine. Six d’entre eux ont en effet été testés positifs au Covid-19, a précisé mercredi après-midi Joëlle Brouillard, commandant à la protection civile de Crisnée et déléguée CGSP.

Le premier cas a été confirmé vendredi, poussant la direction générale à demander aux équipiers en contact avec la personne infectée de se placer en quarantaine. "Les tests ont été réalisés dans la foulée, mais ce n’est pas chose aisée. Certains agents n’ont pu se rendre dans les centres de tests que lundi et donc nous sommes en attente concernant l’entièreté des personnes. Pour l’instant, six personnes sont positives, mais elles n’ont pas toutes des symptômes."

Renforts de la caserne de Brasschaat

Un peloton comporte 31 personnes et la caserne de Crisnée en compte trois. L’organisation des missions est donc touchée par cette quarantaine. "Tant que maintenant, les missions sont assurées. Nous avons reçu le renfort de nos collègues de la caserne de Brasschaat sur un incendie. Si nous avions dû réaliser des opérations de cohortage dans les maisons de repos ou nous rendre à une prison, nous aurions pu répondre à l’appel", ajoute Joëlle Brouillard.

La déléguée CGSP termine en rappelant que tous les résultats n’étaient pas encore connus. D’autres cas positifs pourraient dès lors être avérés ces prochaines heures. Elle rassure cependant en indiquant que les agents en quarantaine ne réintégreront pas la caserne sans un résultat les y autorisant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK