Conséquence du coronavirus en Belgique: les stocks de sang diminuent

Conséquence du Covid-19 : les stocks de sang diminuent
Conséquence du Covid-19 : les stocks de sang diminuent - © Tous droits réservés

C’est une conséquence inattendue de la présence du Coronavirus, la pénurie de sang. Les donneurs se déplacent moins et les stocks diminuent plus vite. La Croix-Rouge lance donc un appel tout en rassurant les volontaires éventuels.

Des fauteuils désespérément vides et des infirmières qui attendent avec impatience les donneurs. Ce jeudi, le centre de dons de Liège est loin d’afficher complet. Presque deux fois moins de dons de sang que d’habitude, sans compter les collectes prévues à l’extérieur qui sont en chute libre. "On a une diminution d’affluence dans les collectes. Et en plus, on a certaines collectes qui sont organisées dans des entreprises où les organisateurs annulent", explique Angela Kvasz, responsable de l’entité de Liège pour la Croix-Rouge.

Pour les donneurs présents ce matin, le geste paraît plus que jamais essentiel. "En cette période-ci, je me dis que des gens en ont encore plus besoin. Vu que la population des 18-25 ans est la moins touchée autant donner", témoigne un donneur.


A lire aussi ►►► Notre dossier sur le coronavirus 


Dans l’immense frigo namurois desservant les hôpitaux wallons et bruxellois, des étagères qui ne sont remplies qu’aux deux tiers. De quoi déjà mettre certaines restrictions dans la livraison des hôpitaux. "Nous sommes déjà à servir à peu près à 80% des demandes. Pour certains groupes spécifiques, comme le O négatif, nous avons des difficultés pour répondre entièrement à la demande", souligne Tome Nadjovski, directeur de la production pour la Croix-Rouge.

Si les stocks ne remontent pas dans les prochains jours, certains hôpitaux pourraient être amenés à décaler certaines opérations non urgentes. Seules les personnes en provenance d’une région à risque, souffrant de grippe ou du coronavirus ou ayant été en contact avec une personne contaminée sont exclues de don.