Conflit à l'UCM Liège: un administrateur provisoire désigné par la justice

Conflit à l'UCM Liège: un administrateur provisoire désigné par la justice
Conflit à l'UCM Liège: un administrateur provisoire désigné par la justice - © Tous droits réservés

A la suite d'un différend au sein du conseil d'administration de l'Union des Classes Moyennes de Liège, le président Daniel Cataldo a introduit lundi une requête unilatérale en urgence devant le tribunal de première instance de Liège. La justice a désigné comme administrateur provisoire l'avocat Adrien Absil, comme le révèle nos confères de L'Echo.

Objectif: rétablir la sérénité

Daniel Cataldo explique avoir agi pour le bien de l'institution. "Les conflits au sein du conseil d'administration m'ont mené à introduire cette procédure judiciaire. L'objectif premier est de rétablir la sérénité."

Selon Daniel Cataldo, les dissensions sont apparues à la suite de sa volonté d'élargir le conseil d'administration à un nouvel administrateur. Il ajoute que ce type de décision doit faire l'objet d'un vote à la majorité, conformément aux statuts de l'UCM Liège.

Le travail se poursuit normalement

L'administrateur provisoire Adrien Absil tient à rassurer. "Nous ne sommes pas dans le cadre d'une faillite. La situation est saine et la gestion n'est nullement remise en cause." Il promet d'entendre les différentes parties afin de prendre des mesures adéquates pour rétablir le calme au sein de l'Asbl.

Le personnel a été informé de la situation et poursuit son travail normalement. Un prochain conseil d'administration aura lieu le 12 juin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir