Concours du meilleur beurre au lait cru à la Foire agricole de Battice

Concours du meilleur beurre au lait cru à la Foire agricole de Battice
Concours du meilleur beurre au lait cru à la Foire agricole de Battice - © RTBF

C'est un produit qui est devenu très rare. Très peu de producteurs le fabriquent encore, il s'agit du beurre à base de lait cru. Il aurait des qualités culinaires incomparables, mais sa production est rendue difficile par les normes de sécurité alimentaire. Ce qui n'a pas empêché la tenue d'un concours du meilleur beurre au lait cru, ce samedi, à la Foire agricole de Battice. 

Ils sont critiques gastronomiques, chef étoilé ou encore nutritionniste. Leur mission est de décerner le titre de meilleur beurre au lait cru de la province de Liège. Pour cela, ils vont analyser dans les moindres détails, 23 beurres différents, des beurres à base de lait cru dont les qualités gustatives ne sont plus à démontrer. "Le lait cru, c'est la vie. En plus, ça donne vraiment un caractère et une personnalité d'après ce que les vaches ont mangé ou d'après la saison. Donc, ça varie et ça a un goût très typique", explique un expert culinaire.

Moins de producteurs de beurre au lait cru qu'avant

Parmi les candidats au titre, il y a Fabienne Remacle, une productrice de beurre au lait cru depuis trois ans, provenant de la région de Stavelot. Elle est l'une des douze dernières productrices de beurre de la province. C'est un nombre beaucoup moins élevé que par le passé. Les normes sanitaires très strictes entrées en vigueur ont poussé de nombreux agriculteurs à arrêter leur production. "Nous avons beaucoup de contraintes, ça décourage. On est très surveillé. Maintenant, je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire mais il faut vraiment faire attention", explique-t-elle.

Le beurre au lait cru à nouveau à la mode

Yves Cadia, producteur de beurre au lait cru depuis 30 ans, a investi plus de 10 000 euros pour mettre ses installations aux normes.
Un investissement qu'il ne regrette pas, car la demande de beurre au lait cru n'arrête pas d'augmenter. Avec ses 40 kilos de beurre chaque semaine, il n'arrive plus à suivre la demande car le produit est redevenu à la mode: "Après la mauvaise politique qu'il a eue sur le cholestérol ..., les chercheurs ont trouvé de nouveaux paramètres et ont découvert que le beurre était très bon pour la santé.  Donc, forcément, quand les médecins disent quelque chose, tout le monde suit".

Le beurre produit par Yves Cadia n'a remporté aucun prix cette année. Mais, pour lui comme pour les autres candidats, ce n'est pas le plus important. Promotionner les vertus du beurre au lait cru et encourager d'autres agriculteurs à se lancer dans leur production, c'est l'objectif de ce type de concours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK