Cérémonie d'hommage aux trois victimes de l'attaque terroriste de l'an dernier sur le Boulevard d'Avroy

Commémoration de l'attaque du 29 mai 2018
6 images
Commémoration de l'attaque du 29 mai 2018 - © Tous droits réservés

Il y a un an, jour pour jour, un détenu en congé pénitentiaire semait la mort en plein cœur de Liège. En quelques minutes, Benjamin Herman enlevait la vie à 2 policières et 1 étudiant sur le Boulevard d’Avroy. Une cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat de Liège était organisée ce mercredi matin.

Un an plus tard, la Ville et la police de Liège organisent une cérémonie d’hommage aux trois victimes sur les lieux du drame, en présence des familles des victimes. Quelques notes de violoncelle, des discours, une minute de silence et un dépôt de fleurs ont été organisés. Cette commémoration a rassemblé 500 personnes, parmi lesquelles les ministres du gouvernement d’affaires courantes Pieter De Crem (Intérieur) et Koen Geens (Justice) mais aussi des représentants des autorités liégeoises, judiciaires et quelque 300 policiers. Ils ont rendu hommage à Soraya Belkacemi, Lucile Garcia et Cyril Vangriecken, tués le 29 mai 2018 par Benjamin Herman.

Ce rassemblement était prévu à 10 heures dans le hall d’entrée de l’athénée Léonie de Waha. C’en est suivi un cortège au départ du parvis de l’établissement scolaire en direction du lieu du drame, à l’angle du boulevard d’Avroy et de la rue des Augustins. A cet endroit, une plaque commémorative demeure sur la façade du café "Les Augustins".

A 10h34, heure des faits, ont débuté les prises de parole, introduites par un violoncelliste de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, le chef de corps de la police de Liège, Christian Beaupère, et le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem, ont pris la parole.

La police de Liège précise qu’à l’écart de la cérémonie officielle, M. Pieter De Crem, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, accompagné des Autorités liégeoises, a décoré 6 personnes de la Médaille pour acte de Courage dans une salle du Lycée Léonie de Waha. Les quatre policiers blessés lors de l’attentat ont reçu une médaille pour acte de courage 1re classe. Madame Darifa Imaankaf, la technicienne de surface du Lycée de Waha, a reçu la médaille pour acte de courage 2e classe. Elle a dissuadé le terroriste de rentrer dans l’école. Et pour terminer, le tenancier du café "Les Augustins", Monsieur Marc Koninckx, a reçu une médaille pour acte de courage 3e classe car il a protégé ses clients en les abritant dans son commerce.

Cette remise de médailles s’est faite à huis clos pour respecter la volonté des personnes décorées de recevoir cette récompense en toute discrétion et en toute intimité.

Rappel des faits

Le 29 mai 2018, en matinée, deux policières et un jeune homme de 22 ans ont été tués à Liège. L’assaillant, Benjamin Herman, s’en est pris à deux policières en service en leur assénant des coups de couteau avant de s’emparer de leurs armes. Soraya Belkacemi et Lucile Garcia ont été tuées. L’auteur a ensuite fait feu vers une voiture à l’arrêt sur le boulevard, tuant le jeune passager, Cyril Vangriecken (22 ans). L’assaillant s’est ensuite réfugié au sein de l’athénée Léonie de Waha, à proximité, où il a semé la panique. Il sera finalement abattu par les forces de l’ordre devant l’établissement.