Clavier : Ochain Energie veut produire deux fois plus d'électricité par biométhanisation

Vue du site de biométhanisation d'Ochain Énergie
Vue du site de biométhanisation d'Ochain Énergie - © RTBF - Martial Giot

A Clavier, le succès est au rendez-vous pour l’unité de biométhanisation mise en service à Ochain il y a deux ans. La preuve : Ochain Énergie souhaite déjà l’agrandir afin de doubler sa capacité de production d’électricité. Cette énergie renouvelable est obtenue au départ de matières organiques fournies par des agriculteurs de la région. Le nouvel investissement projeté approche le million et demi d’euros. L’enquête publique sur la demande de permis unique se clôturera le 22 août.

Le développement de l’unité de biométhanisation était envisagé dès l’origine du projet mais il est plus rapide que prévu. Grégory Racelle est l’administrateur délégué d’Ochain Énergie : "Nous pensions nous développer cinq années après le début de l’activité et, ici, après deux ans, nous avons introduit toutes les demandes afin de doubler notre capacité. Nous sommes très satisfaits du déroulement de notre exploitation et de l’intégration de notre installation dans son cadre rural et local."

Que va changer cet agrandissement ? "Au niveau de notre installation, pas grand-chose.", explique Grégory Racelle, "Nous avions déjà conçu notre projet avec l’ambition d’augmenter la puissance. Nous allons juste reconstruire une cuve de stockage digestat de 5000 tonnes et une dalle pour pouvoir accueillir des matières premières à hauteur de 2000 tonnes. Nous allons aussi installer un nouveau container box pour notre module de cogénération de 600 kilowatts. Aujourd’hui, nous collaborons avec une vingtaine d’agriculteurs. Demain, nous arriverons, et aurons besoin, de 35 agriculteurs. Nous allons pouvoir fournir au réseau l’équivalent des besoins de 3000 ménages avec cette capacité supplémentaire. Aujourd’hui, nous sommes à 1500 ménages. Le gestionnaire de réseau local, qui est Ores, nous a déjà donné son accord officiel sur la possibilité d’injecter cette puissance supplémentaire."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK