Clavier: Le Grand Meaulnes, une création théâtrale pour sauver l'église de Pailhe

L'église de Pailhe
3 images
L'église de Pailhe - © RTBF - Martial Giot

A Clavier, le village de Pailhe vivra une première mondiale théâtrale en août prochain. Il la doit au piteux état de son église.

Sa rénovation était devenue impayable pour la commune. Bernard d’Oultremont , un comédien installé juste à côté, au château des Goffes, a lancé la mobilisation pour sauver l'église. Son objectif : en faire un lieu culturel. Une association est en voie de création. Il est prévu que la commune de Clavier lui cède l'église par bail emphytéotique.

Pour récolter de l'argent, tout en prouvant que la culture a bien sa place dans ce petit coin de Condroz, Bernard d'Oultremont a imaginé d'organiser chaque été un grand spectacle en plein air au château des Goffes. Il inaugurera cette formule en août prochain avec la création d'une adaptation théâtrale d'un chef-d’œuvre de la littérature française : Le Grand Meaulnes, le roman d'Alain-Fournier.

Cette adaptation théâtrale du Grand Meaulnes est montée en coproduction avec la Comédie Claude Volter. Elle réunira neuf comédiens professionnels. Huit représentations sont prévues entre le 18 et le 26 août prochains.

L’adaptation

Danielle Fire s’est chargée de l'adaptation et de la mise en scène du spectacle : " Je suis venue il y a deux ans, deux et demi. J’ai vu ce lieu, cette maison magnifique, et tout à coup je me suis dit : " C’est le domaine perdu, c’est la maison que recherche le Grand Meaulnes. ". J’en parle à Bernard d’Oultremont à qui les lieux appartiennent et il me dit : " J’ai pensé la même chose que toi. " … On s’est retrouvé par hasard et il m’a dit : " Tu veux faire une adaptation du Grand Meaulnes ? ". J’ai dit : " Oui. ". On s’est lancés dans l’aventure. Il y a à peu près un an et demi que je planche sur le roman. Forcément, il n’est pas fait pour la scène. Donc il a fallu retravailler cela, pour raconter une histoire, avec une suite logique. Bien entendu, il y a des choses qui sont coupées, il y a des choses qui sont ajoutées, mais j’ai essayé de respecter l’esprit de l’œuvre et surtout Alain-Fournier. "

Pérenniser

Ce grand spectacle en plein air doit donc être le premier d’une série. " Chaque été, on va organiser ici des spectacles en plein air. ", explique Bernard d’Oultremont, " Nous travaillons déjà sur le spectacle de l’année prochaine, qui sera aussi une création mondiale. On va pérenniser cet endroit. "  

Le bénéfice net final sera donc versé à l'association des Amis de l'église de Pailhe. " C’est un des aspects du projet évidemment. ", précise Nicolas Rasson qui en a la direction administrative et la gestion, " Nous, ce qu’on voulait, c’est produire ici, en Condroz, un spectacle de qualité très, très, professionnelle qui soit accessible à la majorité des gens. Cette première mondiale d’une œuvre intemporelle, c’est un rêve un peu fou, mais dont un des bénéfices est effectivement l’église de Pailhe. "

Bernard d’Oultremont poursuit : " Notre travail, pour l’instant, c’est de monter des spectacles ici dans le Condroz, mais également de tout faire pour essayer de récupérer cette église qui a une acoustique extraordinaire et où on peut faire des musiques de chambre, de la musique chorale, des pièces de théâtre, c’est un lieu extraordinaire. "

" Outre le spectacle annuel qu’on organise ici, on va pouvoir faire d’autres types de spectacles différents, entretenir l’euphorie culturelle dans cet endroit. ", ajoute Nicolas Rasson, " Mélanger le culturel et le cultuel au sein de l’église de Pailhe. " Il est en effet prévu que l'église de Pailhe ne soit pas désacralisée, elle pourra donc encore accueillir des cérémonies religieuses.

Chercher des fonds

" Mais il faut beaucoup de fonds pour pouvoir la restaurer. ", explique Bernard d’Oultremont, " C’est énorme, le travail, qu’il y a à faire, parce qu’elle est en train de s’écrouler. Donc, il faut aller vite. "

L’objectif aujourd’hui pour les initiateurs du projet, c’est de prouver leur capacité à organiser des événements culturels et que ces événements peuvent attirer du public à Pailhe. " Exactement, c’est le but. Avant de tirer des fonds, d’aller chercher des sponsors et des investisseurs privés, on doit prouver qu’on est capables avec nos productions d’avoir une rentabilité à longue durée. ", confirme Bernard d’Oultremont, " Le fait de créer un lieu culturel, ici dans le Condroz, est accueilli d’une façon remarquable. Depuis que la billetterie est ouverte, on voit qu’il y a un engouement des habitants de la région pour venir au spectacle. Ils sont les premiers demandeurs. Par ailleurs, on a tout le village qui se mobilise pour nous aider à monter ce spectacle. "

Huit représentations du Grand Meaulnes sont donc prévues, en plein air au château des Goffes à Pailhe. En cas de pluie, le spectacle sera donné dans l'ancienne grange du domaine.

Tous les détails sont disponibles sur le site du spectacle: www.legrandmeaulnes.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK