Clavier: la restauration de la ferme-château de Bois-et-Borsu est en marche

Clavier: la restauration de la ferme-château de Bois-et-Borsu est en marche
Clavier: la restauration de la ferme-château de Bois-et-Borsu est en marche - © RTBF - Martial Giot

A Clavier, la ferme-château de Bois-et-Borsu va enfin connaître une nouvelle vie, vouée au logement... Un promoteur, disposant d'un permis d'urbanisme depuis 2011, avait dû renoncer faute d'avoir trouvé un partenaire financier.

Mais l'homme d'affaires liégeois Laurent Minguet a, via sa société immobilière Mimob, racheté la société détentrice du site et du permis. Son projet reste globalement identique: des appartements dans la ferme en carré et des maisons sur les deux hectares qui l'entourent.

Seuls des éléments de l'aménagement intérieur de la ferme changent. Le débroussaillage du site a commencé. Les premiers travaux sont espérés en octobre et il faut de toutes façons faire vite car le permis expire fin d'année.

Un point de repère

Le premier chantier débutera par la rénovation de la toiture et du clocheton de la tour. L'imposante ferme-château de Bois-et-Borsu a été aménagée autour d'une tour forte datant probablement des treizième et quatorzième siècles et surmontée d'un clocheton. Le tout est situé sur le point culminant de la commune de Clavier. De quoi constituer un immanquable point de repère en bordure de la route Liège-Marche.

"Cette ferme était exploitée par la famille Legros qui en prenait un soin particulier. Pour des raisons de santé, l’exploitation a été remise. Depuis, le bâtiment était plus ou moins à l’abandon. Il s’agit du point d’entrée de la commune de Clavier et de la province de Liège en venant du sud. On a donc très à cœur de voir ce bâtiment restauré et reprendre vie" explique Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier. 

Une demande indéniable dans la région

"La ferme va contenir 23 appartements de taille modeste pour permettre à des gens seuls ou en couple d’avoir un logement à la campagne avec un petit budget. A l’extérieur, il y aura 15 maisons unifamiliales en pierre du pays pour des familles plus nombreuses, avec un budget plus important. Les logements seront très basses énergie. Tous les logements seront chauffés avec un réseau de chaleur" explique Laurent Minguet, le promoteur.

Les premiers appartements pourraient être terminés à la mi-2017, espère le promoteur. Les maisons seront, elles, bâties au fur et à mesure des demandes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK