Clavier : la broyeuse communale au service de la population

Clavier: la broyeuse communale au service de la population
3 images
Clavier: la broyeuse communale au service de la population - © Q.Bolland

Les Claviériois verront cette semaine le passage de la broyeuse communale. Sur base d’inscription, une vingtaine de citoyens profiteront de ce service.

Après avoir partagé une tasse de café avec Christian, les ouvriers communaux s’attaquent au gros tas de branches déposé sur le devant de la maison. En une dizaine de minutes, il ne reste qu’un monticule du broyat. Le Claviérois était ravi du service proposé : "Je trouve que ça, c’est purement un type de service au public. Et comme je viens d’élaguer un cerisier, j’ai toutes les branches qui sont là et qui vont jusqu’à 15 centimètres de diamètre. En plus après, je retrouve tout le broyat qui me sert à faire de l’humus. Tout ça va retourner d’où ça vient. Il y a la moitié qui va aller sur le compost et alors pour le reste ça va aller aux pieds des arbustes et des parterres".

Un service public et une utilité écologique

Sans la machine communale, le Claviérois en aurait eu pour une semaine de travail. Mettre à disposition du matériel public, c’était une motivation parmi d’autres pour le bourgmestre de la localité, Philippe Dubois : "Il nous a semblé utile dans une démarche de développement durable, de service à la population par rapport à certaines pratiques que tout le monde met en place maintenant, de pouvoir mettre à disposition ce matériel gratuitement pour les citoyens. Et ça a l’avantage, en plus de permettre aux citoyens de récupérer le broyat, c’est vraiment  qu’on est en plein développement durable".

Approximativement une personne sur deux ne garde pas le broyat. Rien ne se perd, il est alors répondu sur les parterres de l’école communale.

Cette action entre dans le cadre d’un projet démarré il y a plus de 6 ans en gestion différenciée des espaces verts pour la commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK